Images d’une courte échappée outre-Manche ==== 4 ====

(la Cam, Gif du 24 juillet. Agrandir.)

On se laisse déjà embarquer (ce sera pour le 26 juillet) en imagination : les barques à fond plat se déplacent comme des aéroglisseurs sans bruit ni vagues, les barreurs sont à la manœuvre, il est plaisant de les voir faire, de jouer à chat perché ou au chat qui pêche (sur un air de jazz), l’eau verte est peu profonde mais réfléchit beaucoup, parfois un bateau en cogne gentiment un autre – c’est donc un pilote inexpérimenté – et tout se déroule au son des oies sauvages qui parcourent les berges de la Cam voire se jettent dedans pour récupérer les miettes de sandwichs balancées par certains touristes (les Japonais ouvrent leurs parapluies pour se protéger du soleil).

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Miles Davis, It Never Entered My Mind)

[ ☛ à suivre ]

Tagué ,

26 réflexions sur “Images d’une courte échappée outre-Manche ==== 4 ====

  1. brigetoun dit :

    les barques et Miles Davis : merci

  2. Combedouce dit :

    Un vrai plaisir ces photos … On y est… On se penche pour laisser courir la fraîcheur de l’eau sur nos mains et les rires s’envolent dans l’éther …

  3. La canicule sied à Cambridge, la pluie habituelle doit faire des vagues plus dangereuses

  4. gballand dit :

    Un voyage au fil de l’eau et nous embarquons, surtout si Miles Davis donne le ton !

  5. Francesca dit :

    Le maniement de la perche n’est pas si facile et chapeau bas à ceux qui s’y risquent, même en eau calme. Belles photos !

  6. Alex dit :

    Les barques à fond plat sont difficiles à manœuvrer avec une perche, comme les gondoles de Venise, il y a toujours des courants imprévisibles dans une rivière.
    Découverte de cette merveilleuse Cam de contes de fées, merci Dominique !
    Ah! Si Nanterre pouvait ressembler à Cambridge !

  7. Alex dit :

    On ne peut pas tout avoir, l’instruction gratuite et la beauté des paysages…

  8. curieux comme les Anglais qu’on nous dit pratiques et victoriens ont su garder leur petites rivières urbaines alors que nous autres prétendument joviaux et spirituels, nous les avons condamnées et coulées sous le bitume et l’opprobre d’un hygiénisme de ponts-et-chaussées.
    (qui canotera aujourd’hui les eaux de la Bièvre, sinon sur les traces d’Huysmans ?)

  9. @ carnetsparesseux : l’idéologie libérale à la zouave = « Que d’eau, que d’or… » 🙂

  10. bettymilan dit :

    Climat sympa, vous avez bien chois i!

    Quant à la musique, vous avez quelques regrets à avoir face au déferlement des jazzmen d’ici et d’ailleurs vers l’Europe des ‘festivals’ Joshua Redman, Elina Duni + Davd Enhco, Roy Hargrove, et al. (Les queues inteminables rue des Petites Écuries rendent quasi-paradisiaques les canaux anglais, avec « punting » !)

    🙂

  11. Désormière dit :

    La terre est bleue comme une orange et, oui, bien sûr, elle est plate comme une lettre à la poste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :