Images d’une courte échappée outre-Manche ==== 9 ====

Très beau bâtiment, fondé en 1816 et dont le bicentenaire a été fêté il y a deux ans, le Fitzwilliam Museum est en pleine réfection. Certaines salles ne sont pas accessibles, mais il reste la surprise de découvrir un grand tableau de Jean-Léon Gérôme, représentant l’un de ses frères.

(J’aime ce peintre, il est d’ailleurs né à Vesoul où j’ai fait une partie de mes études secondaires.)

La visite du musée est plaisante, il y a peu de visiteurs – ce n’est pas Le Louvre – et les œuvres montrées, notamment le cabinet des gravures, ravissent le regard.

Un peu de fraîcheur et de lumière en attendant les flots incontournables mais calmes de la River Cam qui viendront l’après-midi même.

(Jean-Léon Gérôme, Portrait of Claude-Armand Gérôme, 1848.)

(Henri Matisse, Women on the Beach, Étretat, 1920.)

(Claude Monet, The Rock Needle ad the Porte d’Aval, Étretat, 1885.)

(Pierre-Auguste Renoir, The Return from the fields, 1886.)

(Henri Fantin-Latour.)

(Burkat-Shudi, Manual harpsichord, 1751. Cliquer pour agrandir.)

(The Animals, Please Don’t Let Me Be Misunderstood)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , , ,

21 réflexions sur “Images d’une courte échappée outre-Manche ==== 9 ====

  1. brigetoun dit :

    toujours agréable un musée ou marcher presque seul avec de belles oeuvres (y a-t-il vraiment une telle prépondérance française ou est-ce l’effet de votre choix ?)

  2. gballand dit :

    Un musée que vous me permettez de revoir, je l’avais oublié, alors que trois mois plus tôt j’y étais. Bien sûr, en mai, il était « open as usual » et avec de rares visiteurs, « as usual » 😉

  3. Alex dit :

    Jean Léon Gérôme, 1824-1904, était abondamment représenté dans les pages intercalaires des reproductions de photos de tableaux en noir et blanc, de l’Encyclopédie Larousse en 2 volumes, qui m’a nourrie et élevée toute mon enfance.
    Cette Encyclopédie, grand format, richement reliée, s’offrait en cadeau de mariage.
    « Le Combat de Coqs »,  « Phriné devant l’Aéropage », etc…avaient particulièrement retenu mon attention.

  4. tableaux beaux à pleurer

  5. Francesca dit :

    Il serait bien qu’à Paris soient inscrites les mêmes recommandations de ne pas attacher les bicyclettes aux grilles…
    Au musée, deux vues d’Etretat presque contradictoires. Merci de la visite !

    • pas si contradictoires, mais de deux points de vue différents : de fait, depuis la plage d’Etretat, on ne voit pas forcément l’aiguille, masquée par la masse de l’arche d’aval. (ou alors Matisse a fait un croquis de l’éléphant de l’arche d’amont et il a inversé son calque une fois retourné à l’atelier ! )
      Monet, lui, peint depuis la plage suivante, plus au sud.
      ou alors il a mélangé son bleu de prusse et son absinthe, et là, je ne réponds plus de rien 🙂

    • @ Francesca : à un trou d’aiguille près (et les « cartels » relatifs à ces tableaux indiquent le nom « Etrétat »…) ! 😉

  6. tartaglia dit :

    Small in size but monumental in scale…ou le sens de la formule.

  7. Gérôme… ai un souvenir pompier… pourtant !!

  8. @ Arlette Arnaud : certains peuvent le classer ainsi.
    Mais « éteindre le feu » est parfois un art… 🙂

  9. 😃les artistes ont tous les pouvoirs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :