Images d’une courte échappée outre-Manche === 10 ===

Que de tableaux ! Que de tableaux !

L’âge, le paysage, la musique, le mariage, l’Histoire, la symbolique, la représentation, la guerre, la politique… Ces peintres anciens et ces graveurs n’avaient pas les mains dans leurs poches, ils prenaient à bras-le-corps les sujets les plus divers, les plus audacieux, les plus parlants.

Ce Fitzwilliam Museum de Cambridge est une mine (de crayon), un dédale éclairé dans lequel on circule avec un plaisir de tous les instants : ce qui est au mur en descend et nous enrobe et ensorcelle.

L’art ne demeure pas collé à la cimaise, foutaise !

(Cornelis Cornelisz van Haarlem, The choice between young and old, 1597.)

(Salomon van Ruysdael, Farm buildings in a landscape, 1628.)

(Hendrick ter Brugghen, Young musician tuning a lute, 1626-27.)

(Israel van Meckenem, The artist with his wife, Ida, 1480-85.)

(Hendrick Goudt, The Flight into Egypt, 1613.)

(Peter de Jode II, Vision of Earth and Water, 1635.)

(Pierre Drevet, Portrait of Robert de Cotte, 1722.)

(James Gillray, Fatigues of the campaign in Flanders, 1891.)

(Ce cartel cache l’œuvre. Cliquer puis agrandir les autres photos.)

(William Byrd‘s Lullaby, The Tallis Scholars)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

16 réflexions sur “Images d’une courte échappée outre-Manche === 10 ===

  1. brigetoun dit :

    formidable le dernier dessin (et mon ignorance immense ignorai tout à fait cet artiste, si par contre je connaissais la plupart des flamands)
    et bouquet parfaitement en situation…

  2. gballand dit :

    Il semblerait que vous y ayez passé plus d’une demi-journée, pour votre plus grand plaisir, auquel le nôtre se noue.

  3. Francesca dit :

    C’est « strange »… j’ignorais tout moi aussi de ce peintre engagé. Merci de la découverte, et de toute la visite !

  4. tartaglia dit :

    Que de tableaux foutaise. Eh non, vous démontrez le contraire.
    J’aime beaucoup le rayon vert qui désigne le sexe de si belle.

  5. Alex dit :

    Photo 3 : musée éclairé par la verrière du toit, les peintres peignant à la lumière du jour, on voit ainsi le tableau tel qu’il a été conçu, alors que la lumière électrique déforme les couleurs.
    Photos 10 cachée et 9 : gravures humoristiques caricaturales bien dans l’esprit anglais.
    Photos 1,2,4 : beaux tableaux flamands.

  6. J’aime les Tallis Scholars :-), illustrant admirablement les dessins & peintures

  7. alainlecomte dit :

    argh… choisir entre la jeune et la vieille… mais la jeune a les cornes du diable, non? et la vieille a de la barbe?? bizarre, bizarre…

  8. Alex dit :

    Photo 1 : Cornelis : une allégorie ? Réorganisation de la guilde se Saint Luc, Académie de Haarlem, le peintre opte pour la nouvelle manière de peindre et laisse l’ancienne.
    Renaissance.
    Aussi choix d’un changement politique et religieux, fin de la domination espagnole et catholique, au XVIème siècle, indépendance des Pays-Bas et choix du protestantisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :