Poème télégraphique – 40 – envoyé depuis Paris

(photos : cliquer pour élargir la perspective.)

(Chet Baker, September Song)

Tagué ,

19 réflexions sur “Poème télégraphique – 40 – envoyé depuis Paris

  1. brigetoun dit :

    tout ceci est tragique
    mais ouf un manque en moins ce matin, je vous lis (de justesse j’allais partir désolée 😉

  2. @ brigetoun : erreur d’horaire dans la programmation de mon « post » (mais il paraît que le changement d’heure vivrait ses derniers mois avant les élections européennes)… 🙂

  3. Alex dit :

    HENRY SALVADOR :
    Faut rigoler, faut rigoler
    Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête
    Faut rigoler, faut rigoler
    Pour empêcher le ciel de tomber

    Nos ancêtres les Gaulois
    Cheveux blonds et têt’s de bois
    Longu’s moustaches et gros dadas
    Ne connaissaient que ce refrain là

    Nos ancêtres les Gaulois
    Habitaient des hutt’s en bois
    Et les druides trois par trois
    Sous le gui chantaient à pleine voix

    Nos ancêtres les Gaulois
    Prir’nt la pil’ à Alésia
    Les barbares étaient là
    Mais tant pis, pour eux dir’nt les Gaulois

    • @ PdB : oui, la prudence s’impose… comme le prélèvement « à la source » : je place les guillemets à l’endroit où Darmanin les met dans sa lettre adressée (reçue hier) aux « chers (sic) contribuables »… 🙂

  4. gballand dit :

    « Septembre song » est si beau, on aurait envie de ce voyage-là plutôt que du « capitalism september song » 😉

  5. Bonjour,

    Bouleversant, ce Chet Baker.

    Accessoirement, ça vous dit de préparer l’agenda ironique de September song ?

    😉

  6. Francesca dit :

    Les reportages sur la 5 ou Arte devraient faire rėflėchir ceux qui dédaignent la télé : on y a appris, entre autres, aujourd’hui que vont disparaître les merveilleuses girafes et qu’à Harar les Éthiopiens font bon ménage avec les hyènes.
    Mais, oui, on aime le ciel dégagė et on espère que les dernières mesures Hulot laisseront vivre les abeilles.

  7. tartaglia dit :

    Je retrouve un peu de connexion !
    Bravo pour l’éjaculation boeingale 🙂
    Vos jours diminuent peut-être en silence, mais en salut de votre vitalité.
    Peut-on oser : démission écologique ?
    Et : aime-t-on le ciel si gagé?

    • @ tartaglia :
      – « Écologique démission » = « Démission écologique »…
      – Il ne s’agit pas de « mes » jours.
      – Le ciel est déjà gagé puisqu’il faut payer pour… l’emprunter ! 🙂

  8. Alex dit :

    @Francesca : à la dernière réunion des chasseurs, malgré Hulot, le chef de l’état vient de les autoriser à chasser les espèces animales protégées.
    (Comme d’autoriser à démolir des quartiers protégés)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :