Diapauses d’une après-midi

Il s’en faut de peu. Un geste, un zeste, un reste – et lâcher du lest.

L’œil demeure objectif.

Le temps n’est qu’une illusion perdue.

Pour l’image de l’éternité, le ciel suffit (la mer s’évade au loin).

Pour l’éternité de l’image, parions sur sa stabilité fugace.

(Paris, 10e, 3.10. Cliquer sur les photos pour les agrandir.)

(Erik Truffaz & Sophie Hunger, Let Me Go)

Tagué , ,

17 réflexions sur “Diapauses d’une après-midi

  1. brigetoun dit :

    de très belles stabilités fugaces (j’aime cette expresssion-trouvaille)

  2. tartaglia dit :

    Merci de lâcher un zeste d’éternité dans mon foyer rétrécissant

  3. Alex dit :

    Merveille des merveilles, ce téléphone qui photographie l’instant d’une vision…
    Puis confronter sa vision et la mienne…alors là, on entre dans le tableau…

    • @ Alex : L’expo Miro, au Grand-Palais, est gratuite aujourd’hui puisque c’est « Nuit blanche » (mais j’imagine la file d’attente de 20 heures à 1 heure du matin).

      • Alex dit :

        Merci pour l’info !😄 essai de passer avec une carte coupe-fil d’invalidité.

  4. Alex dit :

    « La diapause est une phase génétiquement déterminée dans le développement d’un organisme où il diminue l’intensité de ses activités métaboliques.
    On considère que l’animal, le végétal ou la cellule (bactérie, champignon…) est en vie ralentie selon des processus physiologiques et biologiques complexes en réponse anticipée à des variations de l’environnement. » (Wikipedia)

    J’ai cru d’abord à un jeu de mot, puis vérification faite, c’est un mot que j’ignorais ! Merci Dominique de l’ajouter à ma collection !
    Je vais surveiller mes cellules, si elles ne se mettent pas en pause indûment.
    Ou conformément au changement climatique…

  5. Godart dit :

    L’eau comme le ciel nous amène sa contribution à une certaine zénitude. La vie étant ou n’étant pas un long fleuve tranquille, disposition d’esprit oblige.

  6. La musicienne disparaissant derrière son instrument, ce pourrait être mon aînée

  7. Kwarkito dit :

    Voilà une série tout à fait réjouissante. Et puis j’aurais appris un nouveau mot. Sinon l’affiche abbé road il fallait l’oser tout de même. C’est digne des titres de libé qui vermote de plus en plus

    • @ Kwarkito : l’affiche est quand même sympa si on la rapporte au but du concert… Quant à Libé, ils ont pris le pli et c’est difficile maintenant pour eux de rivaliser avec les titres… du « Monde » ! 🙂

  8. Francesca dit :

    Comme Alex qui s’en réjouit aussi, j’ai appris un mot ! Merci car c’est hélas de plus en plus rare 🙂

  9. @ Francesca : c’est mieux que le nouvel (et sans doute promis à un profond oubli) « infox » pour remplacer, selon le vœu de l’Académie française, le terme de « fake news » bien connues et fortement implantées… 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :