À la recherche de Chartres [2/3]

Cette cathédrale de Chartres impressionne évidemment pas ses dimensions : transept, voûtes, crypte (fermée le jour de notre visite) et son ambition architecturale. La rénovation en cours donne un large aperçu de l’aspect initial et du « rendu » final.

Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1979, le bâtiment religieux recèle de véritables trésors : ses vitraux innombrables (avec le fameux « bleu de Chartres »), ses statues dont la moitié sont encore assombries par le passage des siècles, le célèbre « Voile de la Vierge » et la rosace principale plus grande que celle de Notre-Dame de Paris.

On imagine ici Henri IV venant, à pied (pas sur son cheval blanc), se faire sacrer Roi de France le 27 février 1594.

La foule n’est pas très importante. Les touristes prennent force photos et selfies. On aimerait entendre joué un peu d’orgue…

À l’entrée près du porche, un mendiant chantait, attendant sans doute d’autres récompenses que celles tombant du ciel. À la sortie, il avait disparu.

(photos : cliquer pour agrandir.)

(J.S. Bach, Pièce d’orgue BWV 572, Lidia Ksiazkiewicz)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , ,

21 réflexions sur “À la recherche de Chartres [2/3]

  1. brigetoun dit :

    et un grand merci (je ne suis venue qu »une fois dans cette cathédrale il y a soixante ans et j’étais épuisée (pélerinage fait parce que j’étais amoureuse d’un garçon qui le faisait) – beauté des bas côtés et bien sûr les vitraux

  2. gballand dit :

    Une visite faite au son de l’orgue, où les vitraux et la vierge ont presque failli me faire tomber dans une crise mystique 😉

  3. Ce bleu est un peu rosé, non ? éclatant en tout cas

  4. Godart dit :

    Admiration devant ces grands bâtisseurs architecturaux dont les projets enjambaient plusieurs générations. On aimerait qu’il en soit de même de nos jours concernant une vision écologique de notre planète.

  5. Il suffit d’écouter l’orgue pour s’imaginer assis dans cette nef sous ces arches gothiques magnifiques. Merci pour la photo de ce bleu unique et majestueux.

  6. PdB dit :

    monumentale finesse …!!

  7. Dominique AUTROU dit :

    J’avais souvenir d’une nef très sombre, la suie sur les murs éteignant jusqu’aux bruits de pas des ambulants. Mais un Kärcher délicatement moderne a dû passer par là, on se croirait dans la cathédrale de Nantes. Cela fait beau comme une couleur d’os, néanmoins. La prochaine étape sera probablement d’y peindre des actions de grâce !

  8. Kamel Benhamou dit :

    L’association image/orgue/photos est formidable. Je suis au bureau et un peu (littéralement) dans cette merveilleuse cathédrale, merci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :