Et le ciel décidément nous appartenait

(Paris, 4.2.19., la Grange-aux-Belles. Cliquer pour agrandir.)

Comme sur un pont de transbordement

ou la piste qui tangue d’un porte-avions

la voiture se verrait transformée

en pur lanceur aérodynamique

avec un moteur à eau

aucun bruit de ferraille au décollage

seul l’horizon rectiligne de la rue nocturne

noyée dans la marée d’encre noire

du grand ordonnateur invisible

et son nom ineffaçable de Waterman

l’engin déploierait géométriquement

ses ailes repliables

frotterait en silence ses élytres transparentes

des colonies multiples voleraient déjà

dans les airs en tourbillons de cheminées

les scooters arboreraient comme tous les véhicules

de la peinture fluorescente blanche et soyeuse

pas de police de la circulation libre

les GPS et radars embarqués feraient tout le boulot

juste un zeste d’imagination

et le ciel décidément nous appartenait

Tagué , ,

20 réflexions sur “Et le ciel décidément nous appartenait

  1. brigetoun dit :

    ou comment l’imagination de Dominique magnifie une rue dans la nuit

  2. Alex dit :

    Magnifique science-fiction…mais n’y aurait-il pas des problèmes d’encombrement ?…
    On a aussi un carburant qui ne coûte rien, l’antIgravitation.

  3. Benhamou dit :

    Bonjour Dominique,
    Votre bel écrit vient d’être pour moi une « piste aux étoiles » et c’est ainsi que je me rends le cœur plus léger à la mairie de ma ville et successivement chez le notaire pour conclure les affaires de fratrie/géniteur.
    Merci.
    Kamel

  4. PdB dit :

    (je me souviens de Blade Runner) (sauf le bruit : celui des autos électriques contemporaines est insupportable pour la bonne raison qu’il n’existe pas – une voiture, ça fait du bruit bordel ! – surtout si c’est un V8 ou mieux 12 – mais ce monde change dt on s’en ira (j’ose l’espérer) avant qu’il ne soit tout à fait invivable) (le vert aux médicaments, le rouge aux stops pas encore interdits…)

  5. @ PdB : pas pensé un instant à ce film…
    Maintenant les voitures électriques sont dotés d’un petit ronronnement artificiel, de manière à se signaler aux piétons distraits.
    Les feux rouges ne sont là que pour la galerie. 🙂

  6. Godart dit :

    Avec un peu d’imagination, on pourrait se croire au passage d’une frontière. Vu le retour des nationalismes un peu partout dans le monde, ça peut faire froid dans le dos. Heureusement, il s’agit d’un pont traversant permettant de passer de la rive droite du Canal Saint Martin à sa rive gauche. Et du coup, malgré la nuit, on le trouve souriant ce passage à niveau.

  7. Alex dit :

    Carburant : le baril de pétrole est descendu de 80 dollars à 50 dollars, il va sans doute continuer à baisser (voir le Venezuela).
    Alors que fait le gouvernement pour le baisser à la pompe – La langue lui a fourché, il a parlé d’augmentation !!!

  8. tartaglia dit :

    tout ce que vous dites va arriver au décuple (sauf l’appartenance du ciel)

  9. Où fumer de la moquette serait libre comme du temps de la Marie-Jeanne #loveistheair

  10. Un mélange de Stairway to Heaven et d’Ascenseur vers l’échafaud, plutôt réussi. Enfin, le ciel peut attendre…

    • @ mchristinegrimard : Ascension (Coltrane) toujours intéressante mais ne pas dépasser les 8 000 mètres pour cause d’asphyxie éventuelle… Le ciel aspire mais la terre retient… 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :