Archives du 28/03/2019

Pigmentation et irisation d’un jour [2/2]

Le soleil caressait gentiment les murs (d’autant que là, il s’agit d’une caserne de gendarmerie), il semble comme attiré, avec son ombre complice, par ce qui est minéral et vertical : on regrette qu’un un cadran sur la façade ne permette pas de suivre son évolution diurne.

Un peu plus loin, j’ai aperçu un Juif orthodoxe, j’aime qu’ils osent porter (comme certains musulmans) leur tenue traditionnelle puisqu’elle n’enfreint pas la loi du 9 décembre 1905, que certains voudraient « réviser », concernant notamment les signes extérieurs de religion dans l’espace public.

Et puis, devant le magasin Go Sport de cette place républicaine, cible habituelle des manifs qui parfois débordent (mais que fait la police ?), un célèbre joueur de foot me regardait, c’était juste avant le match, le soir même, où l’équipe de France écraserait 4 buts à 0 celle d’Islande. Une vraie dégelée.

Mais combien de temps cet adorable Kylian Mbappé restera-t-il lié au PSG ? Un certain Zinedine Zidane du Real Madrid lorgnerait, dit-on, sur lui : alliance du sport et de l’or ?

(Paris, photos du 25 mars. Cliquer pour agrandir.)

(The Dave Brubeck Quartet, It’s a Raggy Waltz)

[ ☛ FIN ]

Tagué , , , , ,