Deux pays du Nord, Belgique et Pays-Bas, imagés et imaginés [14]

Franchir ces ponts en quelques secondes (pas de barrières comme à Paris sur les ponts-tournants), marcher et se laisser doubler par des marcheurs – rien à voir avec le « mouvement » politique français – sur deux-roues, c’est plaisant.

À Delft, où le fromage a droit ancien de cité, chacun possède son propre vélo : on ne se sert pas dans des parcs installés dans les rues, et dévolus à des boîtes privées. Le vélo est une propriété personnelle, comme une montre au poignet ; on peut même le laisser dans la rue sans même devoir lui agrafer un anti-vol.

Le civisme règne : durant notre courte étape (deux journées) dans cette ville de 100 000 habitants, je n’ai pas aperçu la moindre voiture de police ni aucune patrouille… même à bicyclette.

Il existe peut-être encore des paradis préservés – en Europe – pour promeneurs insouciants ou pédaleurs instinctifs.

(photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

14 réflexions sur “Deux pays du Nord, Belgique et Pays-Bas, imagés et imaginés [14]

  1. brigetoun dit :

    on peut en rêver au moins –

  2. gballand dit :

    Pas de police ? Il faut envoyer M. Macr _ _ à Delft afin qu’il y fasse un stage où il se déplacera à vélo, bien sûr 😉

  3. PdB dit :

    si belles meules…!!

  4. Alex dit :

    Delft…jolie ville encore toute poétique, célèbre par son bleu.

  5. Aunryz dit :

    Un hymne à la bicyclette

    et à la rondeur.

    • @ Aunryz : les Hollandais ont su, depuis longtemps, marier esthétique et confort. Et les Hollandaises savent piloter de mains de maîtresses ces engins dont on n’entend jamais les sonnettes nous pomper les tympans saturés.
      Leurs vélos à « cols de cygne » dépassent de loin les engins, patauds et criards pour la plupart, mis en parking par les loueurs privés dans certaines grandes villes de France, depuis que les sacrées « mobilités douces » s’étalent, même par terre, sur les trottoirs. 🙂

      • Aunryz dit :

        Me souvient un voyage scolaire en Hollande
        C’était l’hiver.
        De jeunes hollandais et hollandaises faisaient des dérapages à vélo sur la neige gelée …
        Oui, de main de maîtres(ses)

  6. @ Aunryz : ils aiment patiner de toutes les manières… 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :