Idyllique odyssée

Idyllique odyssée

pure escapade

d’une chouette

par-dessus

les tuiles fondantes

des palais imaginés

orientaux

et leurs servantes

aux parfums capiteux

recélant des saveurs

de loukoums

roses et verts

survol

circonvoluté

des contrées inconnues

de la ville presque éteinte

clignotante par soubresauts

séparée

par un fleuve bougon

qui surveille ruelles

ou

rebelles

coupe-gorges des nuits

assassines

mazarines

maritimes

que des mouettes éperdues

parcourent

en riant

tandis que des voitures

amphibies

tracent leur sillage

amphigourique

dans les eaux noires

de la même Seine

apollinéaire

le regard se sent percé

comme par une flèche

Notre-Dame refroidit

mercredi des cendres

et du plomb

mais malgré tout

il viendrait plus tard

le café offert

avec un croissant

céleste

(Paris, 1.9.19, avenue de la République, 11e. Cliquer pour agrandir.)

(John Coltrane, Impressions)

Tagué , , ,

18 réflexions sur “Idyllique odyssée

  1. brigetoun dit :

    quel joli bijou baroque ce poème !

  2. @ brigetoun : merci (juste une idée provenant de cette photo…) ! 🙂

  3. Miam !
    j’en veux encore ! quoi, bien d’autres poèmes surprenants et joliment amphigouriques 🙂 )

  4. j’aime beaucoup cette surprise faussement amphigourique et réellement souriante
    (mais j’ai l’impression que mon commentaire précédent est passé à la trappe) 😦

  5. Benhamou dit :

    Ce n’est pas à un « croissant céleste » auquel vous auriez droit mais bien à un petit-déjeuner continental, au minimum !!!

  6. les ciels de fin d’été et la ligne du bloc note les heures

  7. Robert Spire dit :

    Un poème beau comme un tableau de Monet.👍

    • @ Robert Spire : n’exagérons rien, le nénuphar du ciel éclaire encore un peu ! 🙂

      • Robert Spire dit :

        La forme du poème, une suite de touches verticales comme dans ses tableaux sur Venise, Londres, Paris où l’on perd la conscience du sujet malgré quelques repères de formes.🤔

        @ Robert Spire : le centrage du texte en a décidé ainsi… 🙂

  8. PdB dit :

    (tu te souviens,il y avait une photo de ce lieu-là, vers 15 heures, le dimanche 11 janvier 2015) (moi oui) (impressions de John Coltrane : parfaites….)

  9. Aunryz dit :

    Et l’on imagine
    D. sautant d’un pas léger
    de toit en toit
    au rythme des vers
    au souffle
    qui court

  10. @ Aunryz : funambule imaginaire… 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :