Poème télégraphique – 54 – envoyé depuis Paris

(photos : cliquer pour agrandir.)

(John Coltrane, Equinox)

Tagué ,

13 réflexions sur “Poème télégraphique – 54 – envoyé depuis Paris

  1. brigetoun dit :

    sauf que la durée de vie ne s’allonge pas pour tous… et surtout pas pour ceux qui auront les plus petites retraites après longue attente
    un coup de soleil ou un coup de sang ? en se voyant attaqué (et nous avec) par ces gamins

  2. gballand dit :

    Pourvu que l’avion libéral s’effondre, mais pour cela, il faudrait peut être que nous voyions tous jaune 😉

    • @ gballand : Ce long-courrier (facilité par la privatisation rampante de La Poste) est mal barré.
      Not’ président, récent roi auto-proclamé de l’écologie, devrait peut-être aller la prochaine fois à New York en voilier ! 🙂

  3. regarder s’envoler les avions suscite encore des envolées lyriques

  4. Francesca dit :

    Si la durée de vie s’allonge, la question se pose du comment…. Je pense aux rouennais sous leur nuage toxique !

  5. @ Francesca : il faudrait multiplier les sites Seveso… 🙂

  6. Aunryz dit :

    C’est la durée de mort qui s’allonge.
    Tout tend à nous rendre malade… Et grâce au progrès… nous le restons longtemps.
    _
    Coup de soleil ?
    Un mauvais réglage de la lampe,
    Une crème à bronzer piratée*

    *Au peperoncino piccantissime

  7. PdB dit :

    cette musique jl’adore depuis que je l’ai entendue une première fois (vers 70 comme ça)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :