Conjonction du jaune et du vert

(Paris, avenue Parmentier, 10e, 1er octobre. Cliquer pour agrandir.)

La ville ressemble à une palette de peinture mouvante (émouvante, parfois).

On pourrait rajouter, de temps à autre, une touche de couleur : appuyer sur le clavier ou simplement dicter oralement ou par ondes du cerveau son propre désir à la machine.

L’intelligence serait-elle déjà devenue un pur artifice ?

(The Modern Jazz Quartet, Ralph’s New Blues)

Tagué , , ,

10 réflexions sur “Conjonction du jaune et du vert

  1. brigetoun dit :

    devant du bleu (logique) 🙂

  2. PdB dit :

    il pleut au début puis ça cesse – le rouge à peine puis celui du taxi – ce serait bien si… (MJQ !!! MJQ !!!)

  3. Francesca dit :

    On est encore très loin de l’intelligence artificielle et tant mieux. On n’emploie déjà notre cerveau qu’à un tout petit pourcentage de ses capacités, on a des ressources !

  4. Godart dit :

    Ce léger accéléré de l’image ne va pas jusqu’à retourner les parapluies.

  5. On reconnaît bien — à 87,53% — une voiture jaune.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :