L’imperceptible ment

(Paris,10e, 7.10.19. Cliquer pour agrandir.)

(Jean-Luc Ponty, Mirage)

Tagué , , ,

16 réflexions sur “L’imperceptible ment

  1. brigetoun dit :

    oui un beau ciel, mais pas le mistral, une gentille petite brise presque endormie

  2. @ brigetoun : sous le vent… 🙂

  3. Francesca dit :

    Comme le pigeon…

  4. Désormière dit :

    Il ment ? Ou bien il hésite.

  5. @ Désormière : l’hésitation précipite… 🙂

  6. il ne ment pas, il fuit le vent

  7. Godart dit :

    L’évidence de la perméabilité de l’imperceptible écarte l’hypothèse du mensonge.

  8. Aunryz dit :

    Mensonge à vous est
    à demi-part donné.
    __
    Magie de la technique et de celui qui sait la domestiquer
    c’est mieux que de sortir d’un chapeau.

  9. PdB dit :

    quel violoniste magnifique (pas dans l’image non, mais ce son…)

  10. Le laurier, lui, ne ment pas quand il explique imperceptiblement que l’automne lui donne le blues…
    Merci pour la musique !

  11. @ mchristinegrimard : son rose est en effet parti avec l’été, mais il aime pourtant l’archet du vent… : -)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :