Place d’Italie, tu as bien lu

Simple rappel, en quelques dessins, de ce qui s’est passé le samedi 16 novembre 2019, place d’Italie à Paris, au début d’un rassemblement de « Gilets jaunes ».

Un homme de 41 ans, qui discutait tranquillement, a été atteint au visage par une grenade lacrymogène, tirée (non pas « vraisemblablement ») par un membre des « forces de l’ordre », et a été ainsi rendu aveugle d’un œil.

C’est le vingt-cinquième manifestant éborgné, sans compter tous les autres blessés (voir les infos recueillies par David Dufresne), depuis qu’Emmanuel Macron est Président de la République.

(cliquer pour agrandir)

_____________

Je rajoute ici un lien vers la remarquable enquête publiée plus tard par Le Monde du 11 décembre 2019.

 

Tagué , , , , , ,

16 réflexions sur “Place d’Italie, tu as bien lu

  1. brigetoun dit :

    fort sujet et beau talent (je ne parle pas du tireur)

  2. Francesca dit :

    Ce ne sont plus des « bavures », c’est gravissime !

  3. Godart dit :

    Dernière image, pathos à l’Elysée, lacrymos sur les pavés.

    • @ Godart : Apprendre la situation dans les banlieues en regardant un film, c’est intéressant.
      Le cinéaste Ladj Ly va être nommé « ministre des quartiers », le rapport Borloo ayant été mis un peu précipitamment à la poubelle par le tenancier de l’Élysée. 🙂

  4. quelqu’un disait l’autre jour qu’un gouvernement faible s’appuyait sur les forces de l’ordre…

  5. PdB dit :

    la sortie du préfet, cette honte – police partout justice nulle part ? – il ne nous restera bientôt même plus d’yeux pour pleurer

  6. @ PdB : Le largement casquetté Lallement possède un joli pedigree bordelais. 😉

  7. Robert Spire dit :

    En regardant ce préfet je suis partagé entre un sentiment de peur et une envie de fou rire. Un peu comme devant le personnage qu’incarne Charlot dans le Dictateur.
    Il a un coté « justicier »… sur l’air de « L’araignée » 🙂:
    Lallement, Lallement
    Est un être bien étonnant
    Dans sa toile, il attend
    D’attraper les manifestants
    Attention !
    Car Lallement est là.
    (…)
    Pour lui, la vie est un combat
    Et de l’action il y en a
    Quand Lallement est là.

  8. @ Robert Spire : Méfiez-vous, les « réseaux sociaux » sont sous surveillance.
    La « vigilance » s’impose. 🙂

  9. Aunryz dit :

    Les misérables ! (préfet … etc.)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :