Poème télégraphique – 58 – envoyé depuis Paris

(Photos du 11 janvier. Cliquer pour agrandir.)

(Duke Ellington, Take the A Train)

Tagué ,

19 réflexions sur “Poème télégraphique – 58 – envoyé depuis Paris

  1. brigetoun dit :

    économique inique, le disant, le lisant, ça pique

  2. Inique est le mot juste.
    Quand s’arrêtera cette folie réformatrice aveugle et sourde aux souffrances qu’elle engendre ?

    • @ mchristinegrimard : On a toujours cru que « gouverner c’est prévoir ». Non, ici, c’est « réformer », comme si l’agitation perpétuelle – avec ses conséquences dommageables et mutilantes – était la marque du pouvoir.
      Le moulin à vent élyséen, aidé par le souffle court de la CQFDT, nous fatigue vraiment les yeux et les oreilles ! 🙂

  3. ça rime avec Métronomiques… :/

  4. Francesca dit :

    « La CQFDT »… excellent !

  5. PdB dit :

    ah Duke cette splendeur !!! (pour le reste,on continue et on ne lâche rien)

  6. Godart dit :

    Position hypocrite et collaboratrice de la CFDT. Édouard Philippe a parlé d’un retrait « provisoire », quel enfumage et de plus a prévenu qu’en cas d’absence de propositions crédibles il agirait par ordonnances pour l’âge pivot.

    • @ Godart : Oui, beau tour de passe-passe, Berger pourra s’en mordre les doigts et le bâton. 😉

      • Godart dit :

        Avec à la clé un nouveau concept : l’âge d’équilibre mais certainement pas de raison. Car chez ces gens-là tout est concept, à commencer par la pénibilité.

      • @ Godart : remplacer un mot par un autre (dans le style « novlangue ») ne saurait tromper longtemps : oui, ils sont vraiment pénibles !!! 🙂 D.H.

  7. Alex dit :

    Pendant ce temps, macaron a vendu les gares parisiennes St Lazare, Gare de Lyon, etc… et l’école Polytechnique. Il ne répond pas aux gilets jaunes, mais il ne reste pas les bras croisés. Pendant les fêtes de Noël et du jour de l’an…

    • @ Alex : Ne confondez pas les travaux confiés à des entreprises privés (et contestés, par exemple pour la Gare du Nord, par la Maire de Paris) et la « vente des gares »… Une grève de plus aurait lieu immédiatement ! 🙂

  8. gballand dit :

    Oui, mettons M. M, non dans le « A train », mais dans le H train, « the one which goes to Hell » 😉

  9. Robert Spire dit :

    Poème du télégraphiste

    La réforme des retraites Stop
    La réforme du travail Stop
    De la sécu Stop
    De l’éducation Stop
    Stop aux réformes Stop
    Stop Stop Stop Stop.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :