Archives du 13/02/2020

Exclusif ! La solution aux graves problèmes accidentologiques provoqués aux carrefours enfin trouvée ?

(Paris, 8 février. Cliquer pour agrandir.)

Après de nombreuses cogitations, modélisations et simulations en 3D, avec force algorithmes à l’appui, il semble que la solution aux graves problèmes accidentologiques provoqués aux carrefours en ville (et, pour quelques commentateurs politiques, à cause des grèves à répétition d’individus pour le moins irresponsables…), ait enfin été trouvée par une « jeune pousse » parisienne, la CNRA (« Confluence nouvelle sur la recherche automobile »).

Le document que nous avons pu consulter, avec l’aimable autorisation de MM. Benjamin Griveaux et Cédric Villani (1), montre (voir la vidéo exclusive ci-dessus) que l’on peut, avec un dispositif adapté – encore gardé secret – faire disparaître les véhicules (qu’ils soient dotés de huit, quatre, trois, deux ou une seule roue) juste avant leur arrivée à l’embranchement stratégique ou tragique des rues ou des avenues.

Comme la sécurité des déplacements n’est plus assurée de manière urbaine (notamment à Paris), en raison de l’absence d’une « police de la circulation » spécifique et à vocation pédagogique – les caméras de vidéos surveillance ne peuvent qu’enregistrer et non réduire les accidents, ce qui fait une belle jambe aux blessés ou tués sur les « boulevards des allongés » – et que les feux rouges sont devenus verts pour les cyclistes et trottinettistes même non daltoniens, il était impératif d’éviter que se perpétue une hécatombe grandissante lors de ces croisements devenus dangereux voire mortels.

Si l’expérimentation se révèle concluante, le sytème dit de « Disparition programmée des utilisateurs mobiles avant les carrefours » (DPDUMAC) sera étendu à toutes les agglomérations de métropole supérieures à 3 000 habitants.

C’est ainsi qu’un certain nombre de véhicules, de conducteurs et de passagers seront envoyés directement et préventivement à la casse – une annexe du Père-Lachaise est en cours de construction ultra-rapide par une entreprise chinoise – ce qui diminuera de manière drastique le contingent des Français « encombrants », comme leurs divers moyens de locomotion devenus obsolètes, à l’heure enfin proche des « mobilités douces » et des nombreuses têtes pensantes qui se tiennent soudain prêtes à régner dans nos villes apaisées.

_________________

(1) Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés. Nous saurons nous en souvenir au moment du vote lors des élections municipales (15 et 22 mars), particulièrement à Paris.

Tagué , , , , , ,