Une jeune prolétaire s’apprête à aller faire ses courses dans un hypermarché, munie sans doute d’une « autorisation de déplacement dérogatoire »

(« M », numéro 443, 14 mars. Cliquer pour agrandir.)

J’apprécie particulièrement le magazine « M » (comme Mode ?), supplément hebdomadaire du journal « Le Monde » à lire le week-end : les quelques articles d’information sont entrelardés d’un nombre de pages impressionnant de pubs de vêtements, de bijoux et de voitures qui donneraient envie de se précipiter immédiatement à la banque pour vider son coffre (si l’on en possède un).

Cette œuvre promotionnelle pour Gucci, en quatrième de couverture, est en tous points remarquable : une jeune prolétaire s’apprête à aller faire ses courses dans un hypermarché, munie sans doute d’une « autorisation de déplacement dérogatoire » en papier et à l’abri dans son modeste sac à main.

On admire la simplicité et le goût parfait de l’ensemble. La beauté se tient là, elle pose tout simplement à côté du caddie.

Même si le « confinement » n’était pas encore entré en vigueur (annoncé le 16 mars) à la date de parution du magazine de la semaine dernière (je n’ai pas reçu par la Poste celui du 21 mars), on ne peut qu’admirer la « distanciation sociale » mise en scène ici – concept actuel que n’aurait pas renié le regretté Pierre Bourdieu.

P.S. : Ce matin, entendu vers 7 heures sur France Culture : Gucci (par un communiqué de sa maison-mère, le groupe Kering) annonce qu’il vont fabriquer des masques de protection en Italie. Alors, haut les masques !

(Depeche Mode, Enjoy the Silence)

Tagué , , , , ,

26 réflexions sur “Une jeune prolétaire s’apprête à aller faire ses courses dans un hypermarché, munie sans doute d’une « autorisation de déplacement dérogatoire »

  1. Sans compter qu’il est curieux ce chariot : il n’y a pas ce petit zigouïgouï dans lequel il faut d’ordinaire introduire une piécette.

  2. brigetoun dit :

    Oh Dominique ! merci à. vous…
    bon là les courses de première nécessit » peuvent attendre deux ou trois jours.. mais me fait aller jusqu’à la pharmacie – ce n’est pas loin mais vais tout de suite inventorier la penderie pour trouver quelque chose d’aussi approprié (moins décolleté pour tenir compte de mon âge) 🙂

    • @ brigetoun : comme je l’ai rajouté en P.S., Gucci se « rattrape » en fabricant des masques en Italie, là où la situation est vraiment catastrophique !
      Mais vous n’êtes pas obligée de suivre ces conseils de mode. 🙂

  3. Francesca dit :

    Un A/R à la pharmacie s’impose ce matin mais bien couverte car, malgré un beau soleil, je ne risquerai pas la fluxion de poitrine !

  4. Les toutes jeunes personnes dévêtues sont mieux armées contre l’invité surprise de 2020

  5. Robert Spire dit :

    Dans quelques années, on se souviendra du caddie comme « char d’assaut » de la guerre du P.Q. ! 😊

  6. Godart dit :

    Gucci a la pudeur de ne pas puiser dans le réservoir de la littérature comme cela avait été fait pour Marguerite Yourcenar (sur le même thème). Pour le reste, effectivement le silence a des vertus.

  7. gballand dit :

    Votre intitulé m’a bien fait rire 😉

  8. On dirait un personnage de roman post-exotique, en chemin vers la centrale nucléaire désaffectée pour reprendre des forces, ou bien peut être me trompé-je.

    • @ Dominique AUTROU : Dans le même magazine sur papier glacé, on a eu droit (29 février, N°441), sous le titre « La mode descend dans la rue », à une flopée de mannequins (maigrichonnes) dans des situations grotesques, l’une empoignant deux cônes orange de signalisation, l’autre posant devant un camion de poubelles ou encore celle-là s’exhibant (façon de parler) devant une pelleteuse de chantier (avec des « escarpins en cuir verni, Christian Louboutin »).

      Fessenheim, ici, semble tout à fait la bonne direction pour l’héroïne photographiée ! 🙂

  9. les Caphys dit :

    nul doute que son caddie sera bien rempli ! Mais de quoi… de colliers en nouilles ?

  10. @ les Caphys : Oui, s’il reste des Panzani, des Barilla ou De Cecco de nos amis italiens sur les rayons… On lui dira peut-être : Lustucru ? 🙂

  11. Aunryz dit :

    Sympa de picorer pour nous le meilleur de la pub …(en) décente
    En imaginant que la créature sort de chez elle par cette jolie porte
    blanche
    on peu supposer que (et cela répond à une question posée) il s’agit de son caddy personnel sur lequel elle s’appuie
    (au golf, en fait-elle autant ?)
    La pause doit être fatigante
    car
    elle ne doit pas à la distance à laquelle elle est de son caddy
    s’appuyer vraiment dessus
    malgré sa légèreté apparente
    au risque de basculer
    Ce faux vrai
    me fait songer à ces films
    dans lesquels on voit quelqu’un se regarder dans un miroir
    et son image dans ledit miroir

    en réalité (mais existe-t-elle ?) l’act(rice/teur)
    voit

    la caméra.

    De belles images comme cela
    et
    l’humour délicat du commentaire
    on (j’en) redemande !

    • @ Aunryz : Devant ce caddy, imaginons une rousse… elle aurait changé la pause Auchan !
      Mais il faut sans doute faire partie du club (Gucci s’est rattrapé avec sa conversion industrielle soudaine pour les masques, sans doute un souvenir de Venise)… 🙂

  12. Alex dit :

    Avec l’ombre de la boîte d’une contrebasse… Gucci, pas très intelligent

  13. Lee Louise dit :

    Je tente une autre lecture. On peut voir le chariot se remplir pour la même somme que le prix du sac. C’est évident que Gucci ne va pas bien. La marque sait qu’elle ne va pas vendre avec cette image le moindre sac. Le but est de dire le message sans intermédiaire. Gucci fait son sac et achète un chariot. Quant à la mannequin, ça va il y a plus maigre encore, je vois bien que ça l’emmerde. Il n’y a rien de décadent. Dégradant en revanche oui mais on est toutes habituées.

  14. Lee Louise dit :

    Le luxe, la personne redeviennent anonymes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :