Ami, oui, entends-tu…

(Paris, 8 mars, avenue Parmentier, 11e. Cliquer pour agrandir.)

(Manu Dibango, Jazz in Marciac, 2019)

Tagué , ,

21 réflexions sur “Ami, oui, entends-tu…

  1. Au temps de l’insouciance en Ami 8..
    Merci pour la musique pleine de vie de Manu Dibango, hommage à son talent.

  2. Alex dit :

    Oui, j’entends, depuis le maquis profond

  3. brigetoun dit :

    oui merci pour lui !

  4. brigetoun dit :

    et merci pour le titre

  5. Godart dit :

    Époque où toutes les voitures et toutes les musiques n’avaient pas tendance à se confondre. Ici, sur vos photos voiture et musique sont en harmonie, pas de fausses notes.

  6. bel hommage ❤ ❤ ❤

  7. @ colorsandpastels : on aimerait toujours pouvoir s’en passer !… 🙂

  8. Robert Spire dit :

    L’Ami 8 était ma première voiture en 1976 et mon premier accident.

  9. Francesca dit :

    Le silence de Manu est étourdissant. Merci pour sa musique

  10. Joli bleu… nuit ! Comme une chanson courte de Raymond Devos. Merci pour Manu, sax souriant 🙂

  11. Aunryz dit :

    Oui c’était un OVNI
    certains la trouvaient d’une laideur consommée
    j’aimais bien celle que je nommais Titine (quel originalité (sourire)²)
    je venais d’avoir le permis (obligé en campagne quand l’enfant paraît)
    … j’avais un peu plus de trente ans
    Oui l’ami nous manque
    merci de ce salut.

  12. Zoë Lucider dit :

    J’étais à Marciac. Manu en grande forme. Tristesse .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :