Fumée sans feu

(Paris, 25 mars. Cliquer pour agrandir.)

La fumée sort vivement, comme si l’hiver stationnait encore ici (beaucoup d’emplacements libres dans les rues immobiles). Un pigeon fonce vers son tarmac habituel. Cette cheminée guide le chemin de fines particules qui n’encombreront guère l’air ambiant soudain purifié par le « confinement » imposé à la population, phénomène non imaginé par les écolos.

Tout là-haut, les avions ont pratiquement disparu, comme abattus par une DCA dissimulée quelque part. L’aéroport d’Orly ne répond plus, celui de Roissy-Charles de Gaulle balbutie.

Sur le balcon, une branche du laurier se balance mollement et celui-ci deviendra rose bien après le prunus qui s’est déjà élancé, il y a quelques jours, depuis les starting-blocks de la floraison du jardin de l’immeuble.

En faisant le détail, le soleil réchauffe le bâtiment en face mais laisse dans le froid la version picturale de ses colombages : c’est, « en même temps », la confrontation pacifique des deux saisons qui ont mordu, peut-être au grand dam de Vivaldi, l’une sur l’autre.

(Erik Truffaz, Let Me Go, feat. Sophie Hunger)

Tagué , , , , , ,

16 réflexions sur “Fumée sans feu

  1. brigetoun dit :

    les avions se font rares et j’ai appris que les prix (surtout Air France) des billets flambent

  2. Alex dit :

    Heureusement, vous avez un balcon, vous pouvez sortir et voir ce qui se passe dehors…

  3. Belle perspective qui donne une impression de sérénité ambiante.
    Il faudrait qu’elle s’installe aussi dans nos cœurs…

  4. Robert Spire dit :

    En ces temps de forte baisse de consommation de pétrole, « L’usine de nuages est en panne. » Un livre pour enfants confinés de 7 à 77 ans.

  5. « Let me go » : La complainte des confinés…

  6. La novlangue transforme les barreaux de prison en colombages #jesors #ahnonpeuxpô

  7. Francesca dit :

    Tellement fatiguée que rien ne me tente, même pas l’idée d’un voyage…

  8. Aunryz dit :

    La fumée échappe au confinement
    allons nous l’envier ?

Répondre à Dominique Hasselmann Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :