De la presque imperceptibilité du mouvement jusqu’à son déboulement ultra-pontin \3-3/

(Paris, canal Saint-Martin, 10e, 15 avril. Cliquer pour agrandir.)

(Eddie Higgins Trio, I Should Care)

[ ☛ FIN ]

Tagué , ,

20 réflexions sur “De la presque imperceptibilité du mouvement jusqu’à son déboulement ultra-pontin \3-3/

  1. brigetoun dit :

    regarder les oiseaux qui traversent sous les ponts

  2. Alex dit :

    Profiter du confinement pour suivre des cours de danse, yoga, etc… avec youtube.

  3. Francesca dit :

    Les pigeons ont l’air de maintenir la distance entre eux, mieux que les gens.

  4. L’homme au sac rouge a perdu son attestation : son antisèche a chu, on subodore que la maréchaussée s’échine.

  5. Godart dit :

    Les pigeons semblent faire un pas de deux, comme pour saluer votre objectif et qui sait votre regard bienveillant.

  6. c’est l’histoire de Seth et Georges, des amoureux à plumes… L’Escargot les a vus !

  7. topographie ! typographie !
    l’oiseau s’envole sans hâte
    vers un Paris saute barrière

    Est-ce à côté du grand l’hôtel
    royal dénommé George V,
    que passe l’eau ce petit pont
    joliment dit pont George Seth ?

    • @ carnetsparesseux : la typologie des lieux peut faire se rencontrer l’Hôtel du Nord avec le George 7…
      … ou le George Orwel dont on attend l’ouverture avec impatience pour accueillir les « suspects » repérés une fois que les tests nécessaires seront disponibles… 🙂

  8. gballand dit :

    Superbe ce morceau de jazz. Le « care » tout le monde en parle, non ? Ah « sous les ponts de Paris » lorsque s’éveille le jour, c’est là que nous pouvons méditer sur l’imperceptible message du mouvement du coronavirus… 😉

  9. Robert Spire dit :

    Près de la bitte d’amarrage, Seth a huit pigeons qui s’envolent sous les imprécations de Noé et son baluchon rouge.
    « Rejoignez l’Arche, profitez du répit Covid. Avec la fonte accélérée des glaces le Déluge est proche. Quittez la ville de Nostre-Dame avant le Grand Déconfinement ! J’ai d’aise rien d’autre à dire. »…

    Confiné depuis 33 jours… est-ce que je délire, docteur? 😷

  10. Aunryz dit :

    Cette capture virtuelle des deux vol-à-tire d’aile est délicieuse.

    L’un des deux pigeon est perché sous le pont et rejoint l’autre au passage.
    Seth (troisième fils pour ce troisième chapitre)…qui rejoint sa soeur pour
    commettre toute la descendance que l’on sait ?
    Ou le ravitaillement en vol d’un pigeon long courrier ?
    Des cabalistes en auraient pour des siècles à déchiffrer cette envolée.

    • @ Aunzyz : La funeste cabale, que l’on dit d’origine chinoise, nous fait plisser les yeux derrière nos lunettes en plexiglas, nos combinaisons de scaphandriers (pour traverser le canal) et nos bouteilles d’oxygène raréfiées…
      Mais la vie est belle et on entend les oiseaux de nouveau chanter ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :