Boulevard Voltaire (et environs) de contrastes [1/2]

(Paris, bd Voltaire, 11e, 23 mai.)

(photos et gifs : cliquer pour agrandir.)

(Erik Satie, Gnossienne 1, Alessio Nanni piano)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

22 réflexions sur “Boulevard Voltaire (et environs) de contrastes [1/2]

  1. brigetoun dit :

    et Blum et sa rose dans le dos veille sur nous à la lisière des photos

  2. gballand dit :

    j’aime beaucoup les « gnossiennes » sur la marche de la « librairie sans titre » où, trois fois rien, nous fait entrer dans un voyage en boucle, peut-être le nôtre, d’ailleurs, pour les années à venir. Pour en sortir, nous aurons besoin de nous tous, ou ce sera l’impasse. 😉

  3. PdB dit :

    saint-ambroise (je n’y vois plus le garage merko – on l’a détruit- on a mis un jardin à la place – c’est mieux) voltaire-longtemps j’ai vécu vers Charonne – un peu plus loin vers l’est – joli coin que j’aime toujours (merci – à demain pour Léon Blum sûrement) :°))

  4. Dans les conseils avisés aux joggeurs il manque : « portez un masque pour ne pas cracher vos postillons sur les passants sur les 10 m qui vous suivent » 😷

    • @ mchristinegrimard : Si tous les piétons en portaient (et si le gouvernement avait rendu cette mesure obligatoire partout, pas seulement dans les transports en commun), un grand pas serait déjà franchi ! 😉

  5. Francesca dit :

    « A vos côtés », d’accord, c’est très bien, mais en respectant la distance physique !

  6. Godart dit :

    Trois fois rien c’est déjà mieux que rien du tout, et un rien vaut mieux que deux tu l’auras.

  7. Il y a de l’injonction dans l’(Volt)air !

  8. Jolie gnossienne, éprouvé-je… et puis j’ai entendu les nouvelles et j’ai pensé que l’épaisseur de la solitude allait rester dans les têtes

    • @ colorsandpastels : si vous écoutez trop « les nouvelles », vous allez devenir neurasthénique. Le médicament indiqué est l’humour avec en complément littérature, musique et cinéma… 🙂

  9. Robert Spire dit :

    La chanson de Gavroche le joggeur :
    « Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire
    Le nez dans l’égout, c’est la faute à Raoult… »

  10. @ Robert Spire : confusion peut-être entre « médecine » et « médias »… 🙂

  11. Aunryz dit :

    Forts contrastes
    et la musique qui leurs convient.
    (cerise sur la photo
    une citation dans l’image à l’ami Raymond)

  12. @ Aunryz : vous êtes bon observateur… 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :