Atlantic 231 ==== 1/4 ====

(TGV Paris-Guingamp, 16 juin. Cliquer pour aiguiller.)

(The Dave Brubeck Quartet, In Your Own Sweet Way)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

22 réflexions sur “Atlantic 231 ==== 1/4 ====

  1. brigetoun dit :

    oh je rêve que je m’en vais… et en musique en plus

  2. on peut railler le rail, il nous accompagne où qu’on aille
    (magie du paysage, et de la voie douce)

  3. Godart dit :

    Échange banlieue grise contre Bretagne bleue.

  4. gballand dit :

    Cette own sweet way en train, c’est ça le monde de demain !

  5. Alex dit :

    Très reposante, cette vidéo, elle me remonte le moral… soutien aux gars du rail !

  6. Depuis des décennies, en prenant le train pour rallier la capitale, je me dis que le « paysage » qui s’offre à nous, comme première approche de la « ville-lumière » est bien gris et peu esthétique. Plus jeune, je pensais que l’on essayerait d’améliorer l’esthétique de ces bords de voies pour offrir aux touristes et aux riverains, un peu de beauté. Mais non, finalement, rien n’a changé et c’est toujours aussi désolant.

  7. Francesca dit :

    Tous ces fils tendus vers notre envie de voyage

  8. Bon voyage ! retrouver l’ivresse du geste de voyager…

  9. Les gares sont des lieux où le temps s’amuse en se tordant à sa guise, et le « gif » leur rend un hommage sidérant et paradoxal !

  10. Robert Spire dit :

    Sus à l’Atlantique! Le grand large….comme au bon vieux temps des intrépides decouvreurs.:
    « Sus sus donc compagnons qui bouillez d’un beau sang
    Et ausquels la vertu esperonne le flanc,
    Allons où le bon-coeur et le Ciel nous appelle,
    Et provignons au loing une France plus belle. » Poème « Sur le voyage de Canadas » de Claude Brossard (avocat-poète de Rouen) publié en 1598 à la mémoire des voyages de Jacques Cartier (1534, 1535, 1542).

    • @ Robert Spire : Belle citation, mais faites gaffe : Jacques Cartier, ce n’est plus qu’un souvenir historique et l’on sait, particulièrement ces temps-ci, que « les statues meurent aussi »

      • Robert Spire dit :

        Aucun risque, Cartier ne s’est pas comporté comme un conquérant sanguinaire. Les Français de ce temps-là passaient des alliances avec les Amérindiens pour le commerce des peaux et fourrures, certains viendront en France parlementer avec nos monarques. Plus tard, Champlain en fondant Québec se heurtera aux Iroquois.

      • @ Robert Spire : un monde parfait ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :