Une pub sans doute éphémère…

(Place Jacques Bonsergent, 10e. Cliquer pour agrandir.)

Vu cette pub le 8 juillet à Paris. Son « déroulement » devrait être éphémère si l’on en croit un passage de l’interview télévisée le 14 juillet (9 millions de spectateurs) accordée sur TF1 par Monsieur le Président de la République et concernant les restrictions à apporter dans le domaine de la publicité.

Son « VTT » Jean Castex et le manitou de l’Économie Bruno Le Maire sauront donc de manière opportune, selon les instructions reçues d’en haut, y mettre rapidement bon ordre.

Rappelons-nous la belle phrase impériale et impérative : « Il faudra travailler et produire davantage… » (14 juin 2020, Adresse aux Français).

Comment laisser alors sous les yeux de toute la population française une telle provocation s’afficher en ces temps « d’unité nationale », au sens gaulliste ou gaullien de l’expression ?

On croyait pourtant que le gendre de Marx, Paul Lafargue, auteur irresponsable du Droit à la paresse, était mort depuis longtemps !

(Georges Moustaki, Sans la nommer)

Tagué , , , , , , ,

14 réflexions sur “Une pub sans doute éphémère…

  1. brigetoun dit :

    délicieux (et ce cher Moustaki s’imposait)

  2. PdB dit :

    la fierté est la posture préférée des imbéciles (le minus en sait quelque chose dans ses costumes serrés, ainsi que son affidé à l’accent terroir) (de ce fait, il me semble qu’à la culture; il n’y a pas d’erreur de distribution : l’affaire semble aller à Roselyne comme un gant…)

    • @ PdB : Roselyne Bachelot est évidemment tout à fait à sa place,et le « casting » à la Castex est au poil dans tous les compartiments de jeu (sans oublier Borne au Travail ni Darmanin à l’Intérieur). 😉

  3. Pub encore autorisée : Métronomiques délices humoristiques salutaires

  4. Alex dit :

    Éphémère comme les jeux de marionnettes.

  5. Francesca dit :

    On ne veut même pas savoir qui tire les ficelles, l’histoire (la petite) est cousue de fil blanc.

    • @ Francesca : Il y avait autrefois, sur « les Champs », une pancarte qui indiquait « Théâtre de Guignol » en direction de l’Élysée.
      Elle a disparu mais l’hôte de ces lieux est toujours en représentation. 🙂

  6. Godart dit :

    Gouvernement grand-guignolesque où chacun est à sa juste place. On peut seulement regretter l’absence de Michel Audiard qui aurait fait un excellent porte-parole du gouvernement.

    • @ Godart : Ah oui, mieux qu’un Attal (sas parler de la pauvre Sibeth)…
      Il aurait pu redire à certains membres de la belle équipe : « Quand les cons voleront, tu seras chef d’escadrille ! » 🙂

  7. « Fier de ne rien produire », était sans doute la devise de l’ex-ministre de la culture (d’ailleurs, en plus de cela on ne l’a presque jamais entendu : excellent bilan improductif). Quant à la nouvelle à ce poste, et bien, ce n’est pas très gai, sans mauvais jeu de mots.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :