Des publicités « faites maison »

Il existait une véritable industrie qui repeignait les façades des maisons avec des publicités, contre monnaie sonnante et un peu trébuchante, et cela agrémentait l’ordinaire des propriétaires : il fallait simplement trouver un mur aveugle.

J.-C. Decaux et son empire n’avaient pas encore lancé leurs panneaux rabougris (les fameux « 4 x 3 ») qui allaient ensuite prendre le format « sucette » (surtout pour les glaces et esquimaux Miko) puis devenir, sous d’autres formes, déroulants et lumineux la nuit.

L’attention de l’automobiliste pouvait à l’époque être sans doute abusée par ces images hygiénistes, alimentaires (eaux minérales, boissons alcoolisées, comme celles vantant les vins jurassiens d’Henri Maire avec le slogan « Plus on en boit, plus on va droit » !) ou bucoliques. La vitesse n’était pas limitée à 80 km/h sur le réseau routier dûment cadré de platanes au garde-à-vous.

Le temps passé, comme suspendu aux teintes pastels en cours d’effacement inéluctable, resurgit parfois ainsi au détour d’une route nationale ou dans la traversée d’un village. Il est de plus en plus rare de rencontrer encore ces vestiges médiatiques dans les villes où ils sont remplacés par les tags et des affichages dûment autorisés, surtout dans les zones commerciales périphériques où ils prolifèrent sans gêne.

Alors la nostalgie apparaît tout à coup discrètement, comme si l’on conduisait en réalité une Peugeot 203 de couleur crème, avec son lion en relief à la proue du capot : incroyable mystère de la transformation des véhicules au gré d’une vision rencontrée de manière inattendue.

(Environs de Roscoff, 13 juillet. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , ,

18 réflexions sur “Des publicités « faites maison »

  1. brigetoun dit :

    n’y avait pas que sur les routes et nombre de façades ou pignon ici portent effacées, reparaissant parfois sous les peintures extérieures des slogans ou noms d’entreprise depuis longtemps disparues

  2. Francesca dit :

    On se passerait des pubs sous quelque forme que ce soit, mais les anciennes rappellent un passé décomposé…

  3. Beau voyage temporel au pays des « réclames » qui n’étaient pas encore imbuvables, par leur nombre ou leur insistance. Aujourd’hui, elles sont si présentes qu’on les occulte, symbole de notre société dite de consommation. Aux abords des villes, elles sont le reflet de notre empreinte négative sur la planète.
    Cependant, certains petits films sont d’une esthétique digne des plus grands réalisateurs, ceux dont on se souvient, mais pas forcément de la marque qu’ils portent…

    • @mchristinegrimard : oui, certains réalisateurs connus ont commencé par des clips publicitaires.
      Et ces « courts-métrages » ont de la valeur quand ils font preuve d’invention, d’imagination et d’esthétisme, ce qui n’est pas, malheureusement, la majorité des cas…
      J’ai fini par retrouver cette pub-vidéo Chanel de toute beauté ! 🙂

  4. Godart dit :

    Avec la fin des brillantines, c’est l’obsolescence (mot à la mode) des coiffures gominées qui était programmée. Ou quand la nostalgie vient se nicher dans l’ultime coup de peigne donné au cran de la banane. Scènes tellement répétées dans les films américains des années 50-60. Heureusement à défaut de coiffure,nous reste la voix d’Elvis.

  5. Elles réclamaient notre attention
    et poussaient joyeusement le monde
    vers la modernité

    dans certains coins paumés
    même si délavées par les pluies
    toutes n’ont pas encore été ravalées
    par l’enduit.

  6. @ carnetsparesseux : Un jour l’enduit naquit de l’uniformité… 🙂

  7. Madeleine de Peugeot, les choses de la vie à Roscoff, elle était si belle Romy quand elle pleurait

  8. Aunryz dit :

    Ah ! le fait-main

    mais ses couleurs passées lui vont si bien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :