D’équerre avec Le Corbusier (à La Tourette) \1/

En allant vers Uzès (Gard) le 7 août, on avait fait un petit détour par La Tourette, couvent dont l’architecture est due à Le Corbusier et Xenakis (avant que celui-ci ne se consacre entièrement à la musique). Hélas, il était impossible de visiter le lieu sans avoir pris rendez-vous avant par mail.

Au retour, nous avons donc refait le même crochet par L’Arbresle et pouvions ensuite faire partie d’un petit groupe de touristes, sans doute amateurs d’architecture (et de religion ?), cornaqués par une guide agréable.

Quelques images montrent ci-après la grandeur, la hauteur, le hiératisme de cette construction posée là comme un bateau descendu du ciel ensoleillé, dans le silence haut perché.

(Photos du 7 août. Cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

12 réflexions sur “D’équerre avec Le Corbusier (à La Tourette) \1/

  1. brigetoun dit :

    quand la nature se fait accueillante à la radicalité, les deux se mettant en valeur

  2. @ brigetoun : la grande architecture est un élévateur… 🙂

  3. Francesca dit :

    Quelle majesté !

  4. Et l’intérieur est à la hauteur de l’extérieur, tourné vers la lumière zénithale, sans doute pour mieux élever les pensées silencieuses des âmes qui s’y recueillent.

  5. Aunryz dit :

    (Désolé de la note discordante)

    Je vois une
    Pyramide moderne
    qui doit le sentiment qu’elle inspire
    à ses dimensions

    la présence d’un humain à côté d’elle (ici les arbres qu’elle domine)
    est indispensable
    à la perception d’une … émotion
    reste à savoir de quelle nature elle est

    pour ma part
    il me semble qu’elle joue sur
    l’impression de puissance/grandeur
    et
    sa correspondance naturelle

    l’injonction à l’humilité.

    [De mon village lorrain (180 habitants campagne)
    on discerne
    au loin
    un petit carré blanc
    j’ai fini par apprendre
    et voir
    qu’il s’agit d’une construction de monsieur Charles-Édouard Jeanneret-Gris
    située à plus de 40 km en pleine forêt
    qui aurait pu être dissous par celle-ci
    puisque abandonnée par ses habitants
    si elle n’avait été classée.]

  6. @ Aunryz : on cite même une « pyramide inversée ». Les Dominicains et les visiteurs (voire les touristes qui louent une « cellule » pour quelques jours sur place) apportent cette dimension humaine qui existe bel et bien.
    J’ai retrouvé des correspondances avec la chapelle de Ronchamp (Doubs), que j’avais revisitée en janvier de cette année.
    Le Corbusier est un humaniste et l’avancée des forêts ne dépend pas de lui. 🙂

    • Aunryz dit :

      Merci de ces précisions
      Je suis un retro-ronchon qui a trop souffert de l’angle droit et bien trop amoureux du « small is beautifull » pour apprécier cette expression moderne du « habiter la terre ».
      Et si la majorité de ceux qui sont venus ici ont apprécié, c’est qu’il y a de quoi.
      (J’ai donc perdu l’occasion d’un j’aime bien (sourire)²)
      Bonne fin de journée.

  7. jpbrx dit :

    J’aime bcp dans ce couvent les fortes oppositions que provoque la lumière en différents lieux intérieurs et tout spécialement celle qui tombe des puits de lumière dans la chapelle. L’architecture remplit ici son rôle de médiatrice entre les intentions des Dominicains et certainement celle de tous usagers du bâtiment. Une réussite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :