D’équerre avec Le Corbusier (à La Tourette) \5/

A-t-on défini un âge (pivot) pour la retraite spirituelle ? Il serait tentant de s’enfermer dans ce lieu, dépourvu heureusement de matons et de miradors, pour passer quelque temps à « méditer » sur l’infiniment grand et l’infiniment petit.

Mais les ouvertures dans les murs elles-mêmes attirent, de manière irrésistible, vers l’au-delà du bâtiment. La présence ou l’absence suprême se ressent aussi n’importe où. Le couvent de La Tourette incite à la visite puis au départ : chemin de Compostelle ou de composition, beauté de la nature après l’architecture, intégrée elle-même dans le paysage comme une de ses excroissances inattendues.

Le souffle divin, à moins qu’il ne s’agisse de celui du vent, habille les visiteurs d’un manteau léger fait d’un kaléidoscope de couleurs, bleu, orange, rouge. Ce viatique esthétique les poursuivra en redescendant du sommet, après qu’ils ont lancé un dernier regard sur le panorama montagneux piqueté d’une construction concrète et abstraite, signe étrange ou marque cryptée d’un mystère qui n’est peut-être pas, finalement, celui que l’on pourrait croire.

(photos du 17 août. Cliquer pour redimensionner.)

(Iannis Xenakis, Metastasis, 1955)

[ ☛ FIN ]

Tagué , ,

8 réflexions sur “D’équerre avec Le Corbusier (à La Tourette) \5/

  1. brigetoun dit :

    les murs l’image de la contrainte même si elle est belle ici, et ces envolées de l’esprit qu’elle permet, ce que savent les moines, les marins, Le Corbusier et Xenakis (ce que devrait comprendre ceux qui mettent leur liberté dans l’absence de masque… pour redescendre à notre monde actuel)

  2. PdB dit :

    Quel voyage au pays du corbu… (que ce soit le vent ou dieu lui-même, on dispose ici de ses apparitions) (un peu comme Joris Ivens voulait filmer le vent…)

  3. Francesca dit :

    Mais alors quel est-il, ce mystère… la grandeur de l’Homme, parfois ?

  4. Beau voyage, dans ce bâtiment phosphorescent où l’esprit emprunte les moindres interstices pour suivre son chemin sinueux. Tes mots (et tes images) appropriés, tout au long, nous ont permis de nous élever par degrés dans une sorte de méditation spirituelle sans gourou agrippé à nous faire la leçon !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :