Comme venu de nulle part et filant autre part

(Paris, 5 septembre. Cliquer pour agrandir.)

(Jefferson Airplane, White Rabbit)

Tagué ,

22 réflexions sur “Comme venu de nulle part et filant autre part

  1. brigetoun dit :

    quittant leur cachette blanche

  2. Le lapin blanc joue les filles de l’air.

  3. gballand dit :

    Le lapin blanc d’Alice… ? Pourvu que le virus file aussi autre part, sur une autre planète, par exemple 😉

  4. Désormière dit :

    One pill suffit à faire apparaître n’importe quoi de l’infini du ciel.

  5. Godart dit :

    Jefferson Airplane, direction Belgique, ça plane pour moi.

  6. Aunryz dit :

    Pilote et passagers
    enfermés dans une boucle de temps.

  7. PdB dit :

    s’il suffisait d’un petit bout de champignon hein…

  8. joli contraste de deux vitesses du temps

  9. Francesca dit :

    Comme le savait Baudelaire, rien de plus réjouissant pour l’oeil et le coeur que la contemplation des nuages

  10. Zoë Lucider dit :

    Jefferson Airplane! Oldies goodies!

  11. @ Zoë Lucider : il existe ainsi des chansons intangibles… 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :