Avion blanc et tellement tranquille

(Ciel parisien, 9 septembre. Cliquer pour agrandir.)

Mercredi dernier, je regardais cet avion parcourir l’espace, suivant son couloir de circulation bien ordonné (sans cyclistes ou trottinettes), il avançait selon son cap, son plan de vol déterminé et sans imprévu toutefois possible.

J’ai repensé alors au 11 septembre 2001 dont l’anniversaire annuel vient nous remettre en tête les images des attentats diffusées ce jour-là en boucle infernale sur les écrans de télévision du monde entier, vision et revision d’un cauchemar s’apparentant à un film de SF devenu réalité, l’inconcevable nous étant soudain flanqué sous les yeux comme une preuve de l’existence du Diable, et l’absence indifférente de celle de Dieu.

Écrit par François Bon, cet événement indicible ou indémontable (comme si l’on pouvait mettre un voile sur l’Histoire) continuerait ainsi à vivre dans nos mémoires tout le temps de notre vie, sans que rien ne puisse l’effacer, l’effroi à jamais figé comme une flèche dans les deux tours du World Trade Center de New York, que j’avais visitées jusqu’au sommet bien avant leur attaque et leur pulvérisation meurtrière.

D’autres attentats, dus à la folie terroriste, se sont succédé depuis, et en 2015 sur le sol français, à Paris avec Charlie Hebdo, l’Hyper Cacher, Le Bataclan, les terrasses…

Contempler le ciel – sans rien en attendre – permet juste de s’évader un moment, voire un seul instant.

(John Coltrane, Spiritual)

Tagué , , , , , , , , ,

14 réflexions sur “Avion blanc et tellement tranquille

  1. Francesca dit :

    Oui, quelques instants de paix, d’oubli de tous les massacres ; juste quelques instants, car on n’oublie rien !

  2. brigetoun dit :

    belle dernière phrase à laquelle nous accrocher pour pouvoir continuer

  3. @ brigetoun : les pages sont des nuages rectangulaires… 😉

  4. Godart dit :

    Oui, ne pas oublier, d’autant plus que l’indicible horreur et la sidération liées au 11 septembre 2001, à Charlie……continuent implacablement hier et maintenant avec l’île de Lesbos et ses enfants réfugiés sur les routes.

  5. d’autres anniversaires tombent aussi le 11 septembre… Oublier les mauvais augures à l’Ouest

  6. @ colorsandpastels : oui, entre autres, je me souviens du 11 septembre 1973 avec le coup d’État de Pinochet au Chili… 🙂

  7. PdB dit :

    les avions circulent un peu moins – aura-t-on l’intelligence de ne pas aller dans le mur ? – je me souviens aussi du bombardement de Santiago, et de Salvador Allende…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :