Ruses imaginaires ° 2 °

(Paris, rue du Faubourg-du-Temple, 10e, 8 septembre. Agrandir.)

– Alors, ça se vend bien ?

– Le papier ou ce qu’il y a dedans ?

– Pourquoi, on peut avoir de la marchandise ?

– Il suffit de demander !

– Moi, c’est pas « Crac, boum, hue ! »… Vous avez plutôt de l’herbe ? J’ai envie de campagne…

– On vend par bottes ou par grammes.

– Disons 200 grammes, elle est d’origine marocaine ?

– Meknès, mec !

– On vous en achète beaucoup ?

– Là, c’est une édition spéciale. C’est moins facile avec les accidents de la circulation à Paris.

– OK, j’en prends 400 grammes, bien emballés !

– Pas de soucis, la couverture est là… Mais attention à vous : 200 euros d’amende si les flics la trouvent sur vous !

– Ils penseront jamais que « Le Parisien » est un fournisseur… En tout cas, pas mal, votre petite installation, et la fausse barbe…

– Vous êtes prévenu (pas au sens judiciaire !), c’est aussi mon job : informer. Bonne journée !

– Avec mon masque, même sous le nez, j’évite déjà 135 euros d’amende, donc il me reste de la marge… Et puis, je respire et je fume « avec modération ». Salut chez vous !

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

14 réflexions sur “Ruses imaginaires ° 2 °

  1. brigetoun dit :

    Oui méfiez vous, avec le masque sous le nez normalement vous devriez l’avoir l’amende, alors avec le reste… ça ferait cher

  2. Francesca dit :

    Le père Noël derrière un stand de journaux va se faire contaminer par l’acheteur potentiel…

  3. Avec la barbe, le port du masque devient sportif; il risque fort de « cracker » !

    • @ mchristinegrimard : En effet (on comprend qu’Édouard Philippe se soit retiré des affaires nationales) ! Il faut donc être un « crack », comme vous l’avez remarqué, en la circonstance… 😉

  4. Godart dit :

    Et tout ce trafic sous l’égide du Crédit Agricole. Ce dealer barbu a un petit air d’Aguigui Mouna.

  5. je note, au dessus des quidams, les deux triangles réguliers superposés qui indiquent assez que la voie qui mène au travail se rétrécit inexorablement…

    • @ carnetsparesseux : Paradoxalement, les travailleurs n’auront plus de place pour aller « au turbin » (mais le travail à distance y supplée déjà…) ! 🙂

      • lyssamara dit :

        Les « triangles réguliers » sont à une « distance » des deux qui damnent flirtant avec le nombre d’or.
        Ou comment vêtir d’espoir un avenir chancelant.

  6. @ lyssamaria : vous avez l’œil géométrique (ce sont les surprises après coup des instantanés) ! 🙂

  7. Aunryz dit :

    Une ruse hallucinante…
    Ici la vente à la criée est proche du chuchotement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :