Passage terrestre rapide par la cathédrale Saint-Étienne de Bourges (Cher) + 1/3 +

(L’image ci-dessus en cache une autre : cliquer.)

(Bourges, cathédrale Saint-Étienne, 10 octobre. Agrandir les photos.)

Hier en fin d’après-midi, un terroriste, au nom d’une religion dévoyée – « l’islamo-fascisme »,  comme l’a qualifié Patrick Pelloux sur France Info – a décapité un professeur d’histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Emmanuel Macron, président de la République, arrivé le soir sur les lieux de l’attentat, a parlé tout en exprimant l’essentiel.

Les virus sont de toutes sortes : protégeons-nous !

D.H.

(J.-S. Bach, Toccata « Dorica » BWB 538, par Luciano Zecca)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , ,

10 réflexions sur “Passage terrestre rapide par la cathédrale Saint-Étienne de Bourges (Cher) + 1/3 +

  1. brigetoun dit :

    quelle splendeur ! et Bach va très bien à ces voûtes

  2. Francesca dit :

    C’est ici que j’apprends ce nouvel assassinat islamique… Se protéger, oui, mais sans une seconde renoncer à notre liberté d’expression ! Pensées émues pour les proches de ce professeur.

  3. Matatoune dit :

    Bach n’est jamais autant sublime qu’au coeur d’une cathédrale joué sur un orgue. D’emblée, la méditation est là, l’émotion et quelques fois les larmes devant cet homme supplicié qui en rappelle tant d’autres. Décidément, de traumatismes en traumatisme, ce dernier, cet enseignant décapité, n’est pas des moindres! Quelle lumière pourra nous sortir de ces marasmes ? Pour moi, dans cette méditation accompagnée de ces notes magnifiques ! Bon courage à tous !

  4. Aunryz dit :

    C’est leste
    ces mouvements de la pierre vers le ciel
    et comme on se sent petit
    et comme celui qui tient l’objet à capturer les lumières réfléchies est habile (sourire)
    notamment la première vue, où le pavé regarde ses grandes soeurs qui, en intelligence collective,fusionnent pour donner ce chez d’oeuvre d’élégance aristocratique qui pointe vers le ciel comme un astronef à sa conquête.
    On en oublierait (quoique) vers quoi la religion mal digérée conduit au contraire du religere.
    __
    En somme
    une page qui fait faire du chemin
    à ce que chacun a construit ou pas
    d’âme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :