Passage terrestre rapide par la cathédrale Saint-Étienne de Bourges (Cher) + 3/3 +

(Bourges, 10 octobre. Agrandir.)

(J.-S. Bach, Concerto in D minor, BWV 974-2 Adagio, par Vikingur Ólafsson)

[ ☛ FIN ]

Métronomiques s’arrête ici, en principe jusqu’à la fin des vacances de Toussaint.

Les récents événements (je suis éloigné de Paris depuis samedi) ne me donnent plus la motivation nécessaire afin de poursuivre l’écriture, ou la mise en images, de ce blog.

À bientôt, j’espère !

D.H.

_____________

Tagué , , , ,

13 réflexions sur “Passage terrestre rapide par la cathédrale Saint-Étienne de Bourges (Cher) + 3/3 +

  1. Bonne vacances. Prendre du recul est de plus en plus souvent nécessaire dans ce monde déboussolé.

  2. brigetoun dit :

    revenez nous en forme ! 🙂

  3. Matatoune dit :

    Donnons du temps au temps pour assumer toutes les nouvelles anxiogènes qui semblent nous assaillir en ce moment puis lorsque cela sera possible, continuons à échanger ! La parole, écrite ou non, est souvent un bon medicament…Bon repos

  4. lyssamara dit :

    Ce morceau de Bach !
    Je vais tricoter de la laïcité tous les matins cette semaine dans ma province d’exil très « mixte » (mon directeur m’a embarquée dans les cours de progrès).
    Très égoïstement -pour ma pomme quoi- y’a intérêt que votre regard parisien reprenne après votre pose.

  5. Francesca dit :

    Cet adagio est le SEUL morceau de Bach qui me rende triste… ce n’est pas à cause de cette annonce d’interruption du blog que je te souhaite réparateur, agréable et joyeux.
    Bon vent d’ouest !

  6. prenez soin de vous
    je le répète : un grand merci pour l’esprit de l’Escargot qui me réconcilie avec ma douce France
    à bientôt

  7. Aunryz dit :

    Un passage terrestre dont tout
    renvoie au céleste.
    « À bientôt, j’espère ! »
    et requinquez vous l’âme … vous savez trouver des lieux/sons qui le permettent (en ce blog)

  8. C’est toujours par la terre qu’on monte au ciel
    (mais on peut aussi rester sur terre,
    sans rien devoir à Voltaire).
    bon silence,
    et à très bientôt j’espère
    au détour de ce petit monde numérique.

  9. Godart dit :

    On ne peut que vous remercier de l’existence de ce blog puisque nous le suivons plus ou moins quotidiennement. Sa qualité et son exigence sont évidentes. Nous mesurons également la volonté qu’il demande année après année. Merci pour cette continuité qui de jour en jour crée un lien social et culturel tellement important, nous permettant de faire un tri dans cette actualité imprévisible et angoissante. En attendant votre retour.

  10. @ toutes et tous : merci pour vos lectures, passages et commentaires ici ou ailleurs (Twitter, par exemple).
    Il faut se déconnecter de temps en temps !

    Prenez soin de vous.
    D.H.

  11. Merci à toi et bonnes vacances.
    Je « remonterai » tout à l’heure les (nombreux) billets que je n’ai pas pu lire. À plus tard, à bientôt, à se revoir ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :