Les mouettes, les photos, les vidéos et Gérald Darmanin

(Paris, 21 novembre, canal Saint-Martin, 10e. Cliquer pour agrandir.)

D’un côté le soleil donnait à plein. Le matin, j’avais emprunté la passerelle me permettant d’aller déposer une lettre dans la boîte installée devant chez Prune, et qui sert de mini-comptoir sur le trottoir quand ce lieu est ouvert.

De l’autre, à l’inverse, une passerelle lointaine, soudainement masquée, lâchait ses mouettes en escadrilles et se laissait admirer sous toutes les coutures.

Malgré le contrejour, je me demandais si le regretté Christo n’était pas venu enrober de toile cet édifice comme pour envoyer un signal prophylactique à tous les riverains, d’autant que l’installation ressemblait aussi à une tente urbaine de dépistage viral en attendant Godot le vaccin miracle.

Et face au vol en piqué des volatiles, la question se posait de savoir s’il ne s’agissait pas déjà de ces drones déguisés ou maquillés, destinés à surveiller tout un chacun dans ses allées et venues (contrairement à ce qu’énonça un jour La Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen) et tels que la loi « sécurité globale » les avait introduits – avec son célèbre article 24 prohibant et dissuadant de fait les photos ou vidéos des forces de l’ordre par des journalistes ou citoyens – et votés par l’Assemblée nationale vendredi soir à Paris.

Ainsi, Gérald Darmanin – qui, peu avant la dernière élection présidentielle, qualifiait Emmanuel Macron de « poison définitif » de la Vème république – pouvait-il être fier de lui depuis son entrée le 17 mai 2017 dans le premier gouvernement formé sous la houlette du Chef suprême.

Le ministre de l’Intérieur (nommé le 6 juillet dernier) avait enfin réussi à donner là le coup d’envoi d’une politique de répression des libertés démocratiques à la hauteur de ses ambitions personnelles et idéologiques.

(Roland Kirk, Serenade To a Cuckcoo)

Tagué , , , , , , , ,

18 réflexions sur “Les mouettes, les photos, les vidéos et Gérald Darmanin

  1. brigetoun dit :

    si les drones pouvaient donner cette impression de liberté, rester aussi indifférents aux humains qu’ils survolent …

  2. Matatoune dit :

    Je ne décolère pas ! Au lieu de sanctionner des comportements déviants de fonctionnaires pas ou plus dignes d’en être, on choisit de répondre bassement à leur demande et franchit un cap que même l’extrême droite n’avait pas rêvé pouvoir le faire ! Surveillance, muselage de la liberté d’expression, accréditation de bons et moins bons journalistes selon les critères du pouvoir, mais réveillons-nous …Notre démocratie est en danger ! J’ai tellement honte de cette assemblée …

    • @ Matatoune : Si le Rassemblement national applaudit et vote cette proposition de loi (qui passera ensuite devant le Sénat, majoritairement à droite)… c’est un signe !
      Jean-Noël Jeanneney, qui n’est pas un gauchiste enragé, l’a dénoncée tout à l’heure, et notamment son article 24, sur France Inter.
      Il reste à espérer que le Conseil constitutionnel mette un terme à cette dérive néo-fasciste. 🙂

  3. Je serais bien restée sur cette passerelle à regarder les mouettes pendant toute l’heure de promenade réglementaire.

  4. Francesca dit :

    En consolation, les couleurs de l’automne…

  5. PdB dit :

    nous sommes entrés dans un état policier fascistoïde – faire taire les syndicats (voir l’immonde de la rue de Grenelle) et démanteler la sécurité sociale (en la nommant « globale ») telle est la feuille de route du cintré de la rue du faubourg Saint-Honoré (il y avait quand même des milliers de personnes dans la rue hier) (manqué l’expo de Christo – et Jeanne-Claude – à beaubourg…)

    • @ PdB : pas vue non plus à Beaubourg, cette expo, mais il y a aura en 2021 l’Arc de Triomphe emballé… sauf interdiction d’aller dans ce quartier dit « sensible » (sur le plan politique) !
      En attendant, gloire à l’Assemblée nationale (146 voix pour, 24 contre la proposition de loi sur « la sécurité globale ») 🙂

  6. lyssamara dit :

    Darmanin n’est jamais loin de Saint-Nicolas du Chardonnet. Et décidément, un vrai poison les recrues passées par l’iep lillois.
    Brrr

  7. Godart dit :

    Le vol léger des oiseaux nous console du pas cadencé proposé par Darmanin.

  8. Cette loi… croyez bien que je suis navrée pour vous, quel crève-cœur ! Je viens me consoler ici pour retrouver cet esprit de liberté que je croyais irrépressible. Ça ne peut pas durer, ce n’est pas possible.

  9. ferait presque regretter Castaner, Darmanin, tellement sa puante fourberie est d’une inégalable toxicité. L’autre au moins c’était grossièrement visible et émaillé de lourdes gaffes et saloperies qui alertaient de façon évidente. Mais le cauteleux Darmanin, put…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :