Poème télégraphique – 73 – envoyé depuis Paris

(Paris, hier. Cliquer pour agrandir les photos)

(Louis Armstrong and His Hot Seven, Potatoe Head Blues)

Tagué , ,

18 réflexions sur “Poème télégraphique – 73 – envoyé depuis Paris

  1. pas certaine que ma soupe soit meilleure… mais elle est mienne comme aurait dit je ne sais qui de fier

  2. lyssamara dit :

    Qui sait ce que David Dufresne mijote, hasard de calepin grillé
    Des potatoes sans tête mais en belles robes des chants
    Oies blanches, canards laquais et autres indociles
    Dans son resto clandestin, ses idéaux m’donnent fin

    🙂

  3. Francesca dit :

    Hâte de voir rouvrir les restos autorisés qui n’auront pas mis la clef sous la porte…

  4. jean-yves dit :

    Ah ! Enfin un cale pain !
    Je prendrai un Hot Seven Dog !
    C’est dans ton jardin parisien ?

  5. Robert Spire dit :

    « Sous les volets baissés », le petit-bourgeois redécouvre son chez soi, le matin, il va au bar de sa cuisine puis dans celui de son salon, et à l’heure du couvre-feu se précipite au resto de sa salle à manger…😉
    Le bourgeois friqué, muni d’une attestation de railleries, pratique comme d’hab’ le « séparatisme » de classe dans des dîners à 500 euros. Il s’en vante, sûr de son impunité et sous le regard sévère du petit-bourgeois, le bourgeois friqué déclare narquois : « Poisson d’avril ! »…
    Sous le pont du Canal le clodo chante Manu, pas le Président mais Chao ;
    « Para burlar la ley
    Perdido en el corazón
    De la grande Babylon
    Por no llevar papel. »

  6. PdB dit :

    enfin le prunus !! (il gèle ce matin…)

  7. Soupe glacée sous les ors de la république
    Indigestion garantie de ces tergiversations politiques
    Espérons que le prunus survivra au vent glacial
    Et nous à toutes ces improvisations théâtrales !

  8. Aunryz dit :

    Étrange comme cette ode joyeuse et dansante peut être infiniment triste après lecture de ce poème.

  9. Il doit y avoir des attestations de première classe, avec repas « premium » et conversations d’affaires feutrées sous les ors…

    • @ Dominique AUTROU : Oui, d’ailleurs la séparation en « classes » devrait être prochainement réintroduite dans le métro, dit-on, afin de mieux « trier » la population laborieuse. 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :