« Le droit à une vie paisible »

Emmanuel Macron « se bat pour le droit à une vie paisible » : cet entretien paru dans Le Figaro du 18 avril, avant sa visite « sécuritaire » le lendemain à Montpellier, montre l’engagement forcené du président de la République dans sa démarche visant à contrer, croit-il, la montée de sa concurrente possible ou probable au second tour des élections pour le prochain quinquennat (avril 2022).

En attendant cette échéance, dont la gauche ne semble toujours pas mesurer la dimension stratégique et l’enjeu politique, la vie quotidienne des Français poursuit son cours : pénible et pas vraiment « paisible ».

FOL4_DH

(Paris, rue de la Folie-Méricourt, 11e. Agrandir)

(Miles Davis, So What)

Tagué , , , ,

14 réflexions sur “« Le droit à une vie paisible »

  1. père et enfant, vie tranquille malgré le pénible, arrivant s’effaçant mais recommençant inexorablement sans l’aide de Macron ou de sa rivale… on devrait pouvoir se passer d’eux et de l’hystérie (mais la gauche telle qu’elle est semble mal partie pour être un remède à l’hystérie)
    Ce monde me navre.

  2. lyssamara dit :

    Oui, drôle de chaperon rouge pas si libre d’aimer, qui cherche dans le vert de quoi se restaurer.

  3. Francesca dit :

    Oui, pas libre du tout d’aimer le bio, forcée de fouiller les poubelles vertes en quête de n’importe quelle nourriture…

  4. Godart dit :

    Est-ce que les Français ont envie d’être « peinard » ? Il est certain que le choix paisible de la non-culture et d’une approche purement consumériste vont dans le sens d’une tranquillité mortifère.

  5. PdB dit :

    il n’est pas douteux que ce genre de sortie du minus ouvre la voie aux nostalgiques du quarteron de généraux à la retraite comme disait l’autre (bobone a quelque chose à voir avec yvonne il semble) (pitoyable et pathétique politique)

  6. Claudine CHAPUIS dit :

    J’espère, Dominique, que les linguistes sont déjà à l’œuvre pour collecter les éléments de rhétorique macronienne qui éclaireront la stratégie de son quinquennat. Ce travail a été fait concernant Sarkozy et ses célèbres plumes et, à lire les mots de Sarkozy, on relève des analogies dans l’évolution du discours.
    Nous en sommes au point où, après avoir surenchéri sur le discours sécuritaire de MLP pour capter l’électorat très à droite, il pourrait y avoir une inflexion dans cette année de campagne pour apaiser l’inquiétude des modérés.
    Voici donc venir « les jours paisibles », métaphore lénifiante qui inciterait, après Malbrough s’en va-t-en guerre, à ce que « Madame en sa tour monte ».
    Les jours paisibles reviendront-il à Pâques ou à la Trinité? Dans la chanson, la fin n’est pas optimiste…

    • @ Claudine Chapuis : Oui, tous ces « éléments de langage » sont loin d’être neutres si on les regarde d’un peu plus près ! On a déjà eu droit aux « jours heureux »… avant que la réalité ne rappelle à l’ordre le petit Nostradamus logé à l’Élysée.

      Je pense que le côté « sécuritaire » (Macron sera présent aux obsèques de la policière de Rambouillet, on espère qu’il n’aura pas d’autre obligation du même genre dans un temps rapproché) sera l’un des points essentiels (!), déjà préempté, de la campagne électorale du « Chef de guerre » tous azimuts.

      Il est vrai qu’une pincée de « paix citoyenne » pourrait paraître adoucir la démarche présidentielle par rapport à la fille Le Pen qui se la joue « Jeanne d’Arc » voulant bouter, entre autres, « le migrant » ou « l’Islamiste » – cause de tous nos malheurs – hors des frontières françaises.
      Mais elle n’est pas encore au bout de sa peine. 🙂

  7. Aunryz dit :

    Et si le meilleur moyen de réduire nos libertés
    était d’augmenter nos droits
    Le seul droit à la vie paisible … est susceptible de faire un gros travail dans ce sens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :