Motonomiques

Moto1_DH

(Paris, rue Yves Toudic, 10e, 29 avril.)

Moto2DH

(Idem supra, rue Beaurepaire, 10e. Cliquer sur les photos.)

(Creedence Clearwater Revival, Long As I Can See The Light)

Tagué , , , ,

16 réflexions sur “Motonomiques

  1. quand je vois un dérivé de moto je pense à Estrosi pour lequel le Canard Enchainé avait inventé un surnom commençant par Moto (suis plus certaine de ce qui suivait)
    superbe la seconde !

    • @ brigitte celerier : C’était « le motodidacte »...
      Estrosi a foncé, depuis, pleins pots, dans sa politique de milliers de caméras de vidéosurveillance à Nice (ce qui n’a pas empêché l’attentat sur la Promenade des Anglais) et le soutien permanent, bien qu’il soit « LR », au « programme » macroniste… :-).

  2. Godart dit :

    Ah ! les Creedence Clearwater Revival, indémodable. Une musique solide pour des machines qui le sont tout autant.

  3. lyssamara dit :

    C’est tout dit, c’royal fidèle qu’il est, intercepte l’or de son triomphe au sein de son beau repère. Cela durera tant qu’elle pourra voir sa lumière.
    Il faudra juste une chandelle.
    🙂

  4. En cuivre et en cylindres : avoir de la gueule !

  5. Francesca dit :

    La seconde moto est superbe, avec toute sa tubulure colorée. Triomphe de la Triumph mais, esthétiquement, elle ne vaut pas, selon moi, la très belle vieille italienne dont le nom m’échappe.

    • @ Francesca : trop « course » pour une Triumph…
      Mais les italiennes, à part Ducati et Moto Guzzi… , pas connues de près.
      J’en suis resté à ma Honda 750 quatre cylindres, noire et rouge ! 🙂

  6. PdB dit :

    vroum vroum !!! (ça ne vaut pas une Guzzi California mais enfin… vroum vroum quand même)

  7. jean-yves dit :

    rendez-vous de roues
    quand les lumières seront cachées
    rentrerez-vous debout?

  8. Inéluctable décadence (ou décadance), Harley fabrique désormais des modèles électriques. Ducati aussi ? 🙂

    • @ Dominique Autrou : l’avenir d’Harley & Johnson (il s’est allié avec le proprio du vaccin) est dans la moto mécanique : un vélo très « design » qui n’utilise que l’énergie musuculaire.
      Quant à Décati (son nouveau nom), cette société italienne affiche fièrement son projet ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :