Blocs de béton et dactylographie enjouée

Défiguration

écolo de barrières

oh laisse béton

Please let me go

tes mots frappés du vrai sens

si doux à lire

(Paris, place de la République et avenue Richerand, 10e, 29 avril. Agrandir.)

(The Doors, The End)

16 réflexions sur “Blocs de béton et dactylographie enjouée

  1. et les hommes s’effacent devant les barrières

  2. lyssamara dit :

    Plus loin qu’trois-cents secondes pour une variation pleine. On connaît la chanson ?
    Ses lèvres en d’mandent encore.

    A ‐french- kiss wait next the doors …

    🙂

  3. Ah quel esprit vif
    Je suis très admirative
    De la Dactylo

  4. PdB dit :

    quelle chanson prémonitoire (et si vrai pour la politique du petit cintré du faubourg) (on espère mais est-ce suffisant ?)

  5. gballand dit :

    Bravo à la dactylo qui accueille deux langues dans son cerveau avec aisance !
    Quant à « the end », j’espère qu’on y arrivera sans « défiguration » au préalable 😉

  6. Francesca dit :

    Espérons une rapide fin heureuse !

  7. En route vers le boulevard Ossements, comme disait Léo Malet (je crois).

  8. Robert Spire dit :

    Les blocs de bétons retiennent mes commentaires ou bien une « dactylo » malveillante ? 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :