Au détour du lac Daumesnil, une si jolie « paondémie »

Lors d’une balade dans le bois de Vincennes, le 5 mai dernier, au détour du lac Daumesnil, je m’approchai de quelques paons qui criaient (ou criaillaient ou braillaient) à tue-tête, sans doute pour rameuter les promeneurs – ceux qui ne s’entraînent pas pour le marathon – vers leur si jolie paondémie.

J’avais pris en photo et filmé deux ou trois de ces oiseaux, mais je me suis aperçu que je ne pouvais plus insérer désormais des vidéos sur mon blog (sauf paiement supplémentaire) depuis que WordPress a changé récemment de formule : la nouvelle, baptisée « Gutenberg », me faisait regretter l’époque de la composition des lettres en plomb et la frappe imaginée sur une linotype !

La solution que j’ai trouvée fut d’envoyer directement la vidéo sur Twitter, hélas limitée de fait en durée (j’avais mis auparavant le film des Productions de l’Escargot en ligne sur YouTube mais je l’ai effacé), et on pourrait ainsi peut-être y accéder : voyons voir si finalement ça marche…

Lac1_DH

Lac2_DH

Lac3_DH

Lac4_DH

Lac6_DH

(Lac Daumesnil, Paris, 12e, 5 mai. Agrandir.)

(John Coltrane, Moment’s Notice)

Tagué , , , , , ,

22 réflexions sur “Au détour du lac Daumesnil, une si jolie « paondémie »

  1. finalement ça marche… mais la photo sur le blog n’est pas mal non plus 🙂

  2. Matatoune dit :

    Impeccable, ça fonctionne ! Bonne journée

  3. Belle promenade bucolique, de quoi respirer un peu sans contrainte ni béton.
    Le paon tient son rôle à la perfection !

  4. Godart dit :

    Confirmation et c’est superbe. Cette « paondemie » pourrait être un hommage à la puissance d’écriture de Flannery O’ Connor, elle qui vivait entouré de paons au grand désespoir de ses voisins.

  5. lyssamara dit :

    Oui, l’accès au paon qui fait la roue fonctionne.
    Et effectivement, il joue son rôle à la perfection.
    😀

  6. Robert Spire dit :

    Ça marche, vous n’êtes pas en « paonne » de ressources. 😉

  7. Quel beau « Léon » ! magnifique escapade

  8. Francesca dit :

    Quel déploiement de plumes pour peu de résultat…

  9. PdB dit :

    quelle poudre aux yeux, ce volatile ! (quelque chose du Véran ou je délire ?)

  10. Le petit paon demeure jaune, ai-je cru lire quelque part chez quelqu’un…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :