Adorateurs du coton

Nu1_DH

(Paris, 11 mai. Agrandir.)

Cohortes

délibérées

d’adorateurs du coton

et du moutonnement

sans frontières

sans douaniers

sans couvre-feu

sans contraventions

sans couvre-ciel

ou alors contre-ciel à la Daumal

le blanc terrasse

le bleu et le bois

la terre mousse

tout en bas

comme de la bière blonde

vraiment fraîche

silencieux nuages

rois mages

du quotidien

nourriture des yeux

écarquillés

(Arvo Pärt, Spiegel im Spiegel, Leonhard Roczek, cello, Herbert Schurch, piano)

Tagué ,

13 réflexions sur “Adorateurs du coton

  1. lyssamara dit :

    Une cheminée ‐ oui la plus petite – reprend là son souffle ; elle a tant joué à tisser des liens de la terre qui mousse au ciel de c’matin.
    Spiegel im Spiegel.

  2. Francesca dit :

    La course des nuages … spectacle gratuit, sans distanciation.

  3. Accord parfait entre les nuages et les miroirs

  4. PdB dit :

    un peu de calme enfin (enfin, tant qu’ils ne sont pas trop nombreux…) (ce qui n’est pas le cas ici)

  5. jean-yves dit :

    il manque les arbres pour absorber l’invisible CO2

  6. Robert Spire dit :

    Pensez à Thomas Pesquet passant au-dessus des nuages, à ces images d’un homme qui flotte dans la voûte céleste. Juste ciel !…. La Chapelle Sixtine est à refaire. 😇

    • @ Robert Spire : Macron envisage de lancer ce chantier à la place du musée Pompidou (Beaubourg), pour laisser au moins une « trace architecturale » de son calamiteux quinqennat. 🙂

  7. « Plutôt un ciel sans dieux que sans nuages ! » (Arno Schmidt)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :