Archives du 26/06/2021

Les plaques d’Agnès

Daguerre, 23.6.21_DH

(Paris, rue Léon Jouheaux, 10e. Agrandir pour lire.)

Il m’arrive de repenser très souvent, devant cette plaque, à la rue Daguerre (14e), là où habitait logiquement la chère Agnès Varda et où j’ai pu entrer un jour dans sa maison à la façade rose.

Les drôles de Daguerréotypes ne semblent plus rôder dans les parages. Les films sont tournés en numérique, on restaure les anciens tant que la cellulose tient encore le coup.

Les ravages inexorables du temps s’attaquent aussi aux bases de données informatiques : immerger les « Data centers » dans l’Océan, disait récemment un spécialiste à la télévision, permettrait de les refroidir à bon compte (tant que l’eau n’atteindra pas les 35°)…

Parfois, il semble qu’à Paris on compte plus de plaques commémoratives rendant hommage aux morts de la Libération ou aux Juifs déportés qu’à certains inventeurs : mais l’apparition – ou la révélation – de la photo a permis aux souvenirs de soudain demeurer, de prouver les soubresauts de l’Histoire et d’en garder la trace indélébile jusqu’à la disparition totale, peut-être inéluctable, de toute technique capable de reproduire et sauvegarder le passé (pour le futur, l’imagination devrait suffire).

(Philip Glass, The Photographer, A Gentleman’s Honor)

Tagué , , , , ,