L’été (fleuve nocturne et silencieux) = 2 =

Noct3_DH

(Paris, rue Beaurepaire, 10e, 7 juillet. Agrandir.)

Deux ou quatre roues

cohorte du temps pressé

Soulages pinceau

(Jon Hassell, Fearless)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

14 réflexions sur “L’été (fleuve nocturne et silencieux) = 2 =

  1. brigetoun dit :

    beau et sombre fleuve et contre-fleuve aux petites lumières

  2. Noir c’est noir…
    Il n’y a plus d’esprits !

  3. Robert Spire dit :

    « Deux ou quatre roues »
    A 30 Km.h jour et nuit
    Dame Hidalgo, fée écolo, rêve d’une cohorte « Caballeroso » dans les rues de Paris.
    Fluidité et électricité = silence et courtoisie, ça soulage…😉

  4. lyssamara dit :

    Au milieu du noir, le rouge clignote dans la nuit. Suivons-le ! (et au revoir Jon)

  5. Francesca dit :

    Le photographe semble s’être « planqué » dans une cage comme ceux qui descendent affronter les requins…

  6. Godart dit :

    La nuit, apparaissent les coutures de l’asphalte.

  7. Compilez vos gifs et vous aurez une magnifique série de romans noirs #dhcinéaste

  8. @colorsandpastels : Il n’y en a que cinq… 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :