« La Paupière philosophale »

gl2_dh

gl1_dh

(Ghérasim Luca, Poésie/Gallimard, 2001, enregistrement par D.H.)

Tagué

18 réflexions sur “« La Paupière philosophale »

  1. Robert Spire dit :

    Oui merci. J’aime sa poésie.

  2. Godart dit :

    Concis, rythmé, jeu de mots mais pas de vilain.

  3. Net et précis (je ne le connais pas).
    Je cherchais, après ton billet d’hier, une chose oubliée, elle était chez Guillevic :

    Il y a un trou
    Dans le nuage
    Qui occupe le ciel

    Et cela me donne
    Encore plus envie
    D’écrire le poème
    Qui cherche à travers moi

    Merci

  4. lyssamara dit :

    Attirant! 🙂
    Variante pour sourire (de mots et de voix)

    Mime est à moi, mime est à toi. Le méthane* nous noue et toile.
    Le mot « pied » ose, le mot « pierre » s’use, tout colle.
    Tout est fou! Tu -tout- fus. Fée, tue?
    Faux défi?
    Dé!
    Faut fou …Peaufine : peau, pierre finale.
    Feu ! T’as le fat hâle ? File, ose ô feal.

    * incolore et inodore, excellent combustible

  5. Francesca dit :

    Je retiendrai surtout « Tout est foutu »… Merci de cette brève mais belle lecture.

  6. Faux défit
    Défaut fou
    Mot médit
    Media fous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :