Archives du 24/10/2021

Une sorte d’air penché

Depuis la porte-fenêtre de mon bureau, hier matin, je voyais que le soleil s’était levé et que ma lampe lui faisait une petite concurrence.

Mais la photo que j’avais prise s’avérait quelque peu penchée : elle me renvoyait une sensation d’instabilité, comme si le bateau gîtait à fond à droite (Zemmour suffisait pourtant) et je sentais, presque avec un haut-le-cœur, le glissement progressif et inéluctable vers tribord.

J’essayais de « redresser » l’image depuis mon téléphone mais, bien qu’obéissant au doigt et à l’œil, il lui plaisait de guillotiner le haut et le bas de celle-ci, même si le pigeon sur la petite cheminée avait été épargné.

Le « grand remplacement » (photographique) n’aurait donc pas lieu et je conservais la première photo en tant que mémoire d’un élan spontané avec son cadrage non chiadé : j’étais mal réveillé, peut-être ?

penche_dh

droit_dh

(Paris, 23 octobre. Cliquer pour agrandir.)

(Gaël Faye, Chalouper)

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :