Archives du 10/11/2021

Trames d’un court voyage dans l’Est = 7 =

Le soir est noir, les ruelles pas nouvelles : souvenir de la Münsterplatz où se trouvent rassemblées les archives musicales contemporaines de la Fondation Sacher. La porte avec ses petites plaques dorées est évidemment fermée, mais on imagine les échos d’une composition de Pierre Boulez, qui, ayant été invité dans cette institution de Bâle, laissa en 1986 sur le Livre d’or la remarque suivante : « Visite à mon futur tombeau ».

La grande roue a rassemblé un grand nombre de badauds, ayant gravi à pied le chemin jusqu’à elle. Dans ce lieu habituellement calme, elle détonne, comme le choc du commerce scintillant avec l’art insaisissable.

Plus tard, en redescendant de cet endroit festif, nous parcourons les alentours redevenus silencieux comme ceux d’une ville ancienne où l’on rencontrerait tout à coup un archet local clamant (dans la langue locale) : « Dormez, braves gens ! »

31.10.21_DH

e49_dh

e50_dh

e51_dh

e52_dh

e53_dh

e55_dh

e56_dh

(Bâle, 31 octobre. Cliquer pour agrandir.)

(Pierre Boulez, Dérive 2, extrait.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :