« Back To The Street » : c’est la faute aux murs

B2TS 12.1.22_DH

(Paris, rue Bichat, 10e, 12 janvier. Agrandir.)

Dans la rue Bichat, les photos signées Back To The Street (B2TS) tiennent étonnamment le coup, alignées en deux rangées sur l’enceinte de l’hôpital Saint-Louis, exemptes de la moindre éraflure ou atteinte sur leur surface : c’est la faute aux murs. Elles font quasiment face au Carillon, l’une des « terrasses » visées par les attentats du 13 novembre 2015.

En regardant ces images sous verre, je repense chaque fois à l’ami Pierre Cohen-Hadria qui en fait régulièrement sur son blog un relevé commenté et les suit à la trace dans différents quartiers de Paris. Car un peu comme un Banksy (vu le 13 janvier sur France 4 et Culture Box l’excellent documentaire le concernant ainsi que d’autres « grafeurs »), B2TS marque de ses empreintes les murs de la ville, certes peut-être moins acrobatiquement et financièrement que son illustre « collègue » mais avec un impact également remarquable.

La mairie de Paris, dont la propreté est un des slogans, n’a pas encore heureusement considéré que ces photos dans leurs petits cadres défiguraient les rues de la capitale, certes bien plus encombrées en permanence par des travaux d’un tout autre format.

(Charlie Parker, Dexterity)

Tagué , , , , , ,

21 réflexions sur “« Back To The Street » : c’est la faute aux murs

  1. et qu’elle continue à ne pas faire attention à elles !

  2. lyssamara dit :

    Ritournelle pour un mur ?
    Il était une fois un Métronomiques consciencieux, qui prenait en photo un Pierre Cohen-Hadria malicieux, qui prenait en photo un B2TS amoureux, qui prenait en photo un Métronomiques majestueux …
    Tout ajout de personne, de qualificatif et intervention sont les bienvenus.
    🙂

  3. Godart dit :

    Photos au galop ! Et l’écoute de ce bon vieux Charlie, avec cet extrait du livre Be-Bop de Christian Gailly : « Je pense, se dit-il, que peut-être vaut mieux copier un très grand comme Charlie Parker, plutôt que d’essayer d’être un grand moi-même sans y arriver, continue, et rester petit, autrement dit ? , mieux vaut être le sosie d’un grand que personne soi-même, autrement dit ?, je veux être Charlie ou rien… ».

  4. Godart dit :

    Ce n’est pas Jean-Christophe Averty qui dirait le contraire.

  5. Francesca dit :

    Que des artistes intelligents continuent à nous réveiller !

    • @ Francesca : On n’entend quasiment jamais parler de culture dans cette « campagne présidentielle »… !
      Jack Lang aurait dû se présenter, on n’est plus à un(e) candidat(e) près !!! 🙂

  6. Robert Spire dit :

    « C’est la faute aux murs » si la poésie murs-murs…🙂

  7. PCH dit :

    il me semble qu’il y a un entretien soutenu de ces œuvres (renouvelées changées restaurées) (dans la rue Bichat j’y passai l’autre jour pour aller boire un café, il y a aujourd’hui deux rangées d’une quarantaine de photos – j’ai renoncé au recensement) (mais c’est tellement joli de voir ça) (« un cavalier qui surgit hors de la nuit… etc… ») (merci pour les liens…)

  8. La poésie photographique en plein mur a droit de cité, merci à vous pour cet édifiant rappel et très bonne journée

  9. Charlie, c’est celui sur le cheval ?

  10. […] et puis cette dernière image due à B2TS (merci au Chasse Clou pour le lien) […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :