Giuseppe Penone, les arts lézardent les arbres [1/4]

La dernière fois où j’ai aperçu un arbre de Giuseppe Penone, c’était à Paris dans les jardins des Tuileries, en mai 2021 : il était là, couché de tout son long, solitaire, avec bien peu de visiteurs penchés sur lui. Peut-être sa nature même (« bronze patiné ») dérangeait-elle les regards ? Il avait été créé en 1999 mais il semblait résister plus vaillamment aux outrages du temps que le « cartel » à moitié lisible qui le détaillait.

Une autre expo de l’artiste italien eut lieu au Centre Pompidou en 2004 : belle installation « végétale » aussi, surplombant la piazza avec ses passants minuscules en contrebas, suivie plus tard de ses inventions monumentales en 2013 dans les jardins du château de Versailles.

Et maintenant, il ne restait plus que quelques jours avant que la BnF ne tire un trait de crayon (dès demain soir !) sur ce parcours principalement arborifère – « Sève et pensée » – qui met sens dessus-dessous toutes nos représentations habituelles et entraîne avec lui les méandres, les racines et les radicelles des arts (dessin, peinture, sculpture, gravure, photographie, mise en scène, musique virtuelle…) qui forment en cercles concentriques (logiquement) une sorte d’autoportrait multiple, terrien et aérien, physique et métaphysique, de Guiseppe Penone et de son œuvre.

pe1_dh

pe2_dh

pe3_dh

pe4_dh

pe5_dh

pe6_dh

pe7_dh

pe9_dh

pe10_dh

pe11_dh

pe12_dh

(Paris, BnF, 20 janvier. Cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

16 réflexions sur “Giuseppe Penone, les arts lézardent les arbres [1/4]

  1. brigitte celerier dit :

    merci de nous en donner un peu (et j’aime beaucoup le « à suivre » de la fin)

  2. lyssamara dit :

    « L’empreinte, c’est une chose que tout le monde dépose autour de soi, et que l’on passe une partie de sa vie à tenter d’effacer » a-t-il souligné. Merci de cette promenade pas si anodine avec un beau bonhomme que vous croiserez peut-être !
    Et sinon, que va devenir ce crayon quand les adeptes de la bnf n’en voudront plus (la rupture, c’est aujourd’hui) ?
    🙂

    • @ lyssamara : les empreintes ne sont en effet pas uniquement digitales…
      L’expo est ouverte jusqu’à demain (donc y compris), ensuite le crayon prendra son vol par-dessus les quatre tours… 🙂

  3. Matatoune dit :

    Pour moi, belle découverte ! Merci

  4. pareil ! découverte du matin ! chouette !

  5. PdB dit :

    ce que c’est beau le ciel qui bouge de la première image animée…

  6. Francesca dit :

    Magnifique expo, vue il y a quelques jours, de celles qui justifient amplement le prix de la carte annuelle « Amis de la BNF ».

  7. promenons-nous dans les bois… merci d’avance pour ces trésors

  8. « à suivre », comme les arbres de Penone sont toujours vivants !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :