Archives du 09/03/2022

Erri De Luca & Bob Dylan

Heureux de tomber sur ce chapitre qu’Erri De Luca consacre à Bob Dylan dans Le plus et le moins (Gallimard 2016, traduction par Danièle Valin, Folio 2018 et mai 2021, N°6482).

« Le monde était un chapelet de fascismes, et ils s’inventaient là où ils n’existaient pas, en Grèce, en Amérique latine. C’est à lui, qui n’a jamais exécuté un pas de danse, qu’il revint de déclencher la tarentule politique la plus effrénée d’une génération monde. » (page 101)

edl2_dh

edl3_dh

edl4_dh

edl1_dh

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Bob Dylan, A Hard Rain’s A-Gonna Fall)

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :