Ce serait un arbre descendu par le ciel

prunus_30.3.22_dh

(Paris, 30 mars. Agrandir.)

Ce serait un arbre descendu par le ciel, les racines à l’envers (comme chez Giuseppe Penone), mais les fleurs imiteraient une pluie de roses bien fournies, charnues, différente alors d’une averse de bombes en Ukraine, des pétales caressants, des soies inimitables dans leur effleurement offert, et puis elles ne bougent pas sauf quand un gros pigeon se pose sur l’une des branches du prunus pour en picorer quelques fruits ou graines, l’énorme bouquet accueille maintenant l’eau céleste, une rosée (forcément) que l’espèce de printemps étayé à 20 degrés laissait présager voire encourageait, les gouttes en rafales le font juste un peu dodeliner des bras, le Japon est loin mais ici l’arbre trace des idéogrammes noirs dans le paysage du jardin : pris d’un coup de folie, d’un coup de sabre dans la bouche tu ferais soudain rougir – comme en temps de guerre – ton rose un peu pâlichon.

(Hiroshi Suzuki, Romance)

Tagué , , , ,

12 réflexions sur “Ce serait un arbre descendu par le ciel

  1. et descendu du ciel, beau et pas si pâlichon tu aurais un peu froid ce matin je le crains, mais bravement tu nous donnerais un peu d’enchantement

  2. Francesca dit :

    La neige complèterait ce beau tableau

  3. Godart dit :

    Cet arbre dans sa vitalité et sa resplendissance est aussi là pour nous rappeler le bonheur d’être toujours présent pour le contempler 🤔.

  4. Feu le PS appréciait le rose, plutôt pâle vers la fin…

  5. Le fameux bouton rouge est peut-être rose

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :