Ciel clément pour célébrer le lendemain d’un nouveau paysage politique français apparemment dévasté

nd_de_lorette_11.4.22_dh

(Paris, Notre-Dame de Lorette, 9e, 11 avril. Agrandir.)

Dans la précipitation, une grille avait été installée devant l’église afin de séparer les fidèles de quelques incroyants : une sorte de guerre de religion avait effet été lancée le 10 avril au soir, après le surgissement d’un nouveau paysage politique français apparemment dévasté. Le grand-prêtre en charge des cérémonies décréta en effet, urbi et orbi, « quelque chose de nouveau » (du genre un « mouvement » ouvert à tous). Mais les récalcitrants devraient être tenus à distance.

Là, sur les marches du bâtiment religieux, les sandwiches et les smartphones avaient remplacé les hosties et les paroles évangéliques. Le ciel clément surplombait les têtes pas encore auréolées d’une caresse présidentielle. Tout se déroulait dans le calme, aucune compagnie de CRS avec ses nouvelles camionnettes grises n’avait été convoquée.

L’ordre de la rue faisait mentir Pécresse, la pauvresse, on la plaint – comme aussi certains de ses concurrents fauchés en pleine gloire lors du marathon électoral.

(Eddie Higgins, I Should Care)

Tagué , , , ,

18 réflexions sur “Ciel clément pour célébrer le lendemain d’un nouveau paysage politique français apparemment dévasté

  1. brigetoun dit :

    faisait bien beau sur le parvis… et la fauchée va pouvoir compter ses amis, une chance ! 🙂 les autres sont sans doute des amis moins bien pourvus (enfin si l’autre dame ça devrait aller)

  2. PdB dit :

    on voit que les comptables œuvrent rapidement dans ces circonstances (la banque, quelle merveille…) ({I should have care} aurait été plus adapté pour le morceau (de roi et) de piano

  3. Robert Spire dit :

    La reconfiguration a eu lieu en 2017 par agglomération de blocs. Ce premier tour n’est qu’une confirmation et solidification de ces agglos.
    1- Derrière Macron le bloc bourgeois (gauche caviar+centre-droit+LR) ceux qui gouvernent depuis 40 ans. Convaincus des bienfaits du néolibéralisme.
    2- Derrière Mélenchon le bloc de la gauche populaire et sociale.
    3- Derrière Le Pen le bloc nationaliste et raciste.
    4- Les abstentionnistes.
    On peut trouver une analyse historique (depuis 1980) de cette « déconfiguration-reconfiguration » de la traditionnelle rivalité Gauche/Droite: « La résistible ascension du néolibéralisme » par Bruno Aimable (2021).

  4. @ Robert Spire : oui, c’était un jeu de mot.

  5. gballand dit :

    Joli, should care, cela rythme bien ce changement dont nous avons besoin !
    Ah, une petite hostie, ça ne me déplairaît pas, je n’y ai jamais goûté…
    C’est bien qu’il y ait de nouvelles camionnettes grises pour les CRS, car avec l’augmentation du personnel et des manifs à venir… c’était nécessaire. Merci M. M ! Le sigle M. M veut dire Marécage Malodorant.

    • @ gballand :
      – l’hostie dégage un souvenir proustien (pour qui l’a accueillie dans sa bouche)…
      – le parc automobile policier est (si j’ose dire) flambant neuf.
      – sigle : attention au pléonasme… 😉

  6. Le temple est excessivement néo-libéral, pardon, classique !

  7. Le soleil tape fort quand on a la gueule de bois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :