La fille Le Pen-à-jouir (du pouvoir)

LP 14.4.22_DH

(Paris, photo prise le 14 avril. Agrandir.)

Tout de go elle s’est jetée dans l’urne
comme une naïade
inconsciemment cherchant
la noyade
elle a violemment gueulé
profondément éructé
vulgairement psalmodié
de manière duplice supplié
elle prétendait que c’était un choix crucial entre
Macron ou la France
Le Pen ou rien de rien
elle a fait un grand blond
en avant
dans l’eau ferrugineuse
de ses fantasmes bruns
camouflés sous un maquillage
de marque Komsomol
auprès de son père fouettard l’œil en pleine occupation
les immigrés renvoyés en charters
la « remigration » à son niveau
elle a osé invoquer De Gaulle
quand le pétainisme de ses propositions
débordait du vase de son discours malodorant
« le peuple » et son pouvoir d’achat
étaient devenus son credo
l’hostie de son budget dit « social »
se laissait déglutir dans les gosiers des fachos
elle fustigeait l’Europe sans oser l’avouer
en Russie on célébrait sa victoire au premier tour
urbi et Orban
son « ami » Poutine la saluait d’un bras hésitant
et d’un pied massacrant
car elle se croyait parvenue (depuis le château de Montretout)
au sommet de l’empyrée
à la pointe de l’acmé
mais la fille Le Pen-à-jouir (du pouvoir) n’était qu’une complotiste
carillonnant à la porte de l’Élysée
où les Français ne l’avaient pas élue

(Le Chant des partisans, Chœur de l’Armée française, orchestre de la Garde républicaine)

Tagué , , ,

19 réflexions sur “La fille Le Pen-à-jouir (du pouvoir)

  1. mais même quand elle a joué la mère aux chats et la mère de tous les Français, ça n’a pas vraiment marché… pauvre d’elle (enfin je l’espère)

  2. Matatoune dit :

    Attendons demain soir 🤞🤞

  3. Godart dit :

    Pour le Chant des partisans, le choix du Chœur de l’Armée française est préférable aux Chœurs de l’Armée rouge sanguine.

  4. Francesca dit :

    Quoi qu’on dise, le danger est toujours là !
    Beaucoup d’ex gauche disent vouloir voter pour cette bleu marine…c’est sidérant.
    Et beaucoup d’indécis peuvent basculer demain. Et ceux qui veulent voter blanc ou ne pas voter en disant que Macron ou elle c’est pareil ont grandement tort. Non, ce n’est pas du tout pareil ! Ils ont tous perdu la mémoire, ou quoi ?
    Cette droitière raciste, antisémite, menteuse présidente, ce serait la fin de la démocratie; outre qu’elle est nulle…
    Ça me fait peur.

    • @ Francesca : la position à la Ponce-Pilate de Mélenchon (comme si le bulletin de vote Macron lui écorchait les yeux) est irresponsable – et il se prétend futur « Premier ministre » du … ou de la présidente de la République !!! – et son exemple funeste pourra lui être renvoyé à la figure si par malheur les sondages actuels étaient démentis demain soir dès 20 heures. 👺

    • Aunryz dit :

      Ce n’est pas pareil … bien sur
      Macron n’a pas besoin des voix de ceux qui ne le désirent pas comme président pour passer dimanche
      Il en a besoin pour gagner une assemblée toute à lui
      Que ceux qui le souhaitent l’élisent
      Que ceux qui désirent une assemblée plurielle …

  5. PdB dit :

    ah je n’avais pas vu la pause de la fille du borgne qui singe celle du petit marquis d’il y a cinq ans (ses livres et ses instruments d’or – et sa misérable arrogance…) (aucun des deux n’a intégré l’écriture inclusive, t’as vu ?) (la classe…!)(non mais j’y vais t’inquiète – avec ma pince à linge certes)

    • @ PdB : Oui, sur l’affiche un bureau qui se veut « présidentiel » et l’absence de son nom, certes difficile à trimballer, qui peut faire penser à une pub pour une cure d’amaigrissement (avant, après…) ! 😉

  6. Robert Spire dit :

    Devant la photo des deux présidentiables, je réalise qu’ils ont (volontairement?) oublié que les professions de foi politiques commençaient habituellement par : « Françaises, Français. »
    Est-ce un démarquage des communicants ? Le slogan de Marine Le Pen gomme la moitié du genre humain, tandis que celui de Macron est une bravade à l’encontre des féministes du collectif « Nous toutes »….😉 Abstention est un nom féminin…🙂

    • @ Robert Spire : une affiche n’est pas vraiment une profession de foi, plutôt d’incrédulité pour certain(e)s. Mais l’écriture inclusive n’est pas encore obligatoire même quand on s’adresse aux électeurs sans mettre un… « trices » à leur suite ! 😉

  7. gballand dit :

    Hélas, nombreux sont ceux qui ont mis – au premier tour – des maquillages, et ce n’est pas facile de choisir le bon !
    J’avoue que le « Nous tous » sonne si faux, qu’il ne donne pas envie de carillonner au bureau de vote 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :