Archives du 26/08/2022

Ce que veulent les fleuves (petits ou grands) – 2 –

Un morceau de « Douce France » est par conséquent présent : la Veules, qui dément ce qualificatif dans son acception méprisante, se lance comme un vif torrent vers son débouché au beau milieu de la plage. L’accompagner dans sa course, c’est alors admirer ce chemin secret qu’elle parcourt en zigzags, allant rafraîchir restaurant et maisons d’antan, s’amusant d’un moulin ici (après la grande roue qui se nomme « Anquetil »… mais ne dit-on pas « mouliner des jambes » pour un coureur cycliste ?) ou d’une librairie agréable, là où j’ai acheté un livre étonnant sur les papillons : l’espèce n’a donc pas encore totalement disparu.

V1_DH

V2_DH

V3_DH

V4_DH

V5_DH

V6_DH

V7_DH

V8_DH

(Photos prises le 22 août. Agrandir.)

(Julie London, Cry Me A River)

D.H.

[ ☞ à suivre ]

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :